Québec IrakLa semaine dernière les médias québécois ont fait état du grand nombre de suicides chez les soldats américains âgés entre 20 et 24 ans. Un spectacle qui a mis en scène l'indignation médiatique habituelle lorsqu'il est question des États-Unis et qui a permis aux antiaméricains de s'égosiller au sujet de la politique de Bush en Irak.

Il faut reconnaitre que les chiffres rendus publics sont très troublants, on estime que le taux de suicide chez les soldats âgés de 20 à 24 ans oscille entre 22,9 et 31,9 par 100 000 personnes.

Mais…

Pour l'ensemble du Québec, le taux de suicide chez les hommes est de 26,1 par 100 000 personnes.

Dans les régions périphériques*, le taux de suicide chez les hommes est de 33,2 par 100 000 personnes.

Dans les régions périphériques*, le taux de suicide chez les hommes âgés entre 20 et 34 ans est de 42,3 par 100 000 personnes.

Vivre au Québec serait-il plus traumatisant pour les hommes que de servir en Irak ?

Avant de penser à faire la morale aux autres, on devrait plutôt s'occuper de nos affaires.

*Régions périphériques: Bas-Saint-Laurent, Saguenay–Lac-Saint-Jean, Mauricie, Abitibi-Témiscamingue, Côte-Nord, Nord-du-Québec, Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, Chaudière-Appalaches, Lanaudière, Laurentides, Centre-du-Québec.

Source:
Institut national de santé publique du Québec
Les décès imputables aux suicides dans la population québécoise