John McNee

Quand l'Iran exprime sa satisfaction à l'égard le Conseil des Droits de l'Homme de l'ONU, c'est signe que quelque chose ne tourne pas rond… Déclaration de John McNee, l’ambassadeur canadien auprès de l’ONU, au sujet de ce fameux conseil…

"Nous sommes préoccupés du déséquilibre qui caractérise le traitement des questions arabo-israéliennes, ce qui porte forcément atteinte à la crédibilité du Conseil. L’attention disproportionnée accordée aux questions arabo-israéliennes et le caractère partial des résolutions portant sur celles ci contrastent fortement avec l’issue constructive et consensuelle des autres sessions extraordinaires sur le Darfour et la Birmanie. Le Canada est d’avis que les membres du Conseil devraient aborder les questions relatives aux droits de la personne d’une manière équitable et objective propre à contribuer à l’amélioration de la situation des droits de la personne partout dans le monde"