VoitureAujourd'hui, Chrysler a annoncé la coupure de 1100 emplois dans l'industrie automobile au Canada. Il n'en fallait pas plus pour que Buzz Hargrove, le président du syndicat canadien de l'automobile, se mette à radoter son évangile du protectionnisme économique.

Buzz Hargrove demande au gouvernement canadien de limiter l'importation de voitures fabriquées en Asie parce que les marchés asiatiques limitent l'importation de voitures nord-américaines.

Je suis bien d'accord avec Buzz Hargrove, la fermeture des marchés asiatiques est inacceptable mais… Il faut bien comprendre que la fermeture des marchés asiatiques n'est pas reliée à la situation de notre industrie automobile. Si les canadiens n'achètent pas de voitures nord-américaines, c'est à cause de leur piètre qualité. L'Asie aurait beau ouvrir ses frontières, je ne vois pas pourquoi les coréens et les japonais décideraient d'acheter des voitures qui sont invendables ici.

Ce que Buzz Hargrove demande, c'est de mettre en place des mesures qui vont réduire la disponibilité des voitures asiatiques de bonne qualité pour forcer les canadiens à acheter des voitures nord-américaines de mauvaise qualité.

C'est tout simplement inacceptable.

MISE-À-JOUR

Je reprends le graphique publié plus tôt cette semaine:

Industrie Manufacturière

Conclusion: l'industrie manufacturière produit autant avec moins de main-d'oeuvre. Quand on produit autant avec moins, c'est qu'on augmente la productivité ! La productivité canadienne est anémique, ce n'était surtout pas le temps de saboter sa croissance en distribuant des subventions.