Pollution VenezuelaMême si la production pétrolière au Venezuela se fait sous la supervision de la PDVSA, une société d'état, l'exploitation intensive de cette ressource a des conséquences absolument désastreuses sur l'environnement.

Pourtant, je n'ai jamais entendu la gauche, souvent proche des causes environnementales, dénoncer l'industrie pétrolière vénézuélienne. Le mercure socialiste serait-il moins polluant que le mercure capitaliste ?

Partons du principe que, peut-importe nos efforts pour trouver des sources d'énergies alternatives, on aura encore besoin du pétrole pendant quelques années. Alors pourquoi les écologistes n'exigent-ils pas le déplacement de l'industrie pétrochimique dans des pays où l'on crée moins de dégâts environnementaux qu'au Venezuela ? D'un point de vue pragmatique, il serait logique d'exiger la délocalisation de l'industrie pétrolière vénézuélienne vers le Canada.

À moins bien sûr que la cause défendue ici ne soit pas l'environnement mais le socialisme et l'anticapitalisme… Dans ce cas, il est logique que la gauche dénonce l'industrie canadienne, relativement propre, tout en gardant le silence sur les immondices produites par l'industrie vénézuélienne.

P.S.: Pour produire 1000$ de PIB, le Canada dégage 0.61 tonne métrique de CO2. Pour la même production, le Venezuela dégage 0.80 tonne métrique de CO2.