En début de semaine, j'ai publié un billet démontrant que le Québec était la province avec les frais de scolarité les plus bas et la plus grosse dette dans ses établissements d'enseignement post-secondaires.

Pour renflouer nos universités, 2 solutions: soit on augmente les frais de scolarité, soit le gouvernement injecte plus d'argent.

Pour trancher cette question, voici les dépenses gouvernementales par étudiant dans les universités canadiennes:

Université

Même si les données datent un peu, elles permettent néanmoins de faire un constat qui doit encore être bon aujourd'hui: le Québec compte parmi les provinces qui déjà, dépensent le plus pour l'enseignement universitaire; nous surpassons la moyenne canadienne de 23%.

On ne peut donc pas vraiment demander à l'état d'en faire plus en injectant de nouvelles sommes.

Donc soit qu'on demande aux universités d'être plus efficaces avec les sommes qui leur sont allouées et/ou on augmente les frais de scolarité.

P.S.: Les dépenses totales par universitaire ontarien totalisent environ 25 000$. Au Québec c'est 29 000$. Corrigez-moi si je me trompe, mais je doute que l'enseignement universitaire en Ontario soit de moins bonne qualité qu'au Québec. Alors comment l'Ontario on peut offrir un service équivalent au Québec mais en économisant 4 000$ par étudiant…

Sources:
Statistique Canada
Tableaux Cansim 477-0013 & 478-0007