Forbes 400 Pour faire suite à mon billet sur la "destruction créatrice"…

Depuis 1982, le magasine Forbes établit un classement des 400 américains les plus riches.

En 1982, le pétrole avait généré 22,8% de la richesse totale des 400 plus grosses fortunes d'Amérique, l'industrie manufacturière 15,3%, les finances 9,0% et la haute-technologie 3,0%.

En 2006, le pétrole compte désormais pour 8,5%, l'industrie manufacturière aussi 8,5%, les finances 11,8% et la haute-technologie 24,5%.

Notez, encore une fois, la marginalisation des secteurs très polluants de l'économie au profit d'activités beaucoup plus vertes. Dire que certains essayent de nous faire croire que les riches détruisent la planète