Canada KyotoLes partis d'opposition ont unanimement dénoncé l'absence de mesures environnementales dans le discours du trône… Une réaction partisane pour ne pas dire totalement malhonnête.

Le discours présenté par le parti conservateur prévoit doter le Canada, pour la toute première fois de son histoire, d'une loi anti-pollution. Il serait temps que l'opposition enlève ses oeillères et réalise que l'environnement ne se limite pas au protocole de Kyoto.

Au Canada, on estime que la pollution atmosphérique tue 5900 personnes par année. Le décompte des victimes du réchauffement climatique s'élève à un spectaculaire 0.

Alors, quelle devrait être la priorité immédiate d'un bon gouvernement: les hypothétiques victimes du réchauffement climatique où les 5900 canadiens qui perdent la vie tous les ans ? Poser la question c'est y répondre.

Si l'opposition préfère le symbolisme du protocole de Kyoto, Harper préfère s'attaquer à des enjeux concrets et de manière pragmatique.

P.S.: Aux États-Unis, les lois anti-pollutions existent depuis 1970…