Le Québec est le plus grand consommateur industriel de mazout lourd au Canada. Le mazout lourd, un déchet du raffinage pétrolier, est l'un des combustibles fossiles les plus polluants. Paradoxalement, le Québec consomme très peu de gaz naturel, le combustible fossile le plus propre.

Mazout Lourd Canada

Gaz Naturelle Canada

Pour vous donner une idée, le Québec représente 23,4% de la population canadienne et l'Ontario 38,8%.

Le gros bon sens voudrait qu'au Québec on incite les industries à délaisser le mazout lourd pour se convertir au gaz naturel. Cette semaine le gouvernement Charest a justement annoncé qu'il allait agir en ce sens.

Dans l'optique de cette conversion, les projets de ports méthaniers à Rabaska et Gros-Cacouna deviennent encore plus légitimes: ces projets vont permettre de remplacer une énergie sale par une énergie beaucoup plus propre.

Mais le gros bon sens semble être un truc qui fait cruellement défaut chez les environnementalistes. André Bélisle, porte-parole de la coalition Québec-Kyoto, a déclaré que le gouvernement devrait simplement interdire l'usage du mazout lourd tout en refusant la construction de terminaux méthaniers. Sans mazout ou gaz naturel comment les industries pourront fonctionner, André Bélisle n'en parle pas… On reconnaît bien là la mentalité des écologistes: s'opposer à tout. Dommage qu'on ne puisse convertir en énergie l'opposition des groupes environnementalistes, là on aurait les moyens de se passer du mazout et du gaz.

Sources:
Statistique Canada
Tableaux Cansim 128-0002 & 128-0009