Antagoniste


2 octobre 2007

Le mythe du pic pétrolier Économie Environnement

Pétrole

La notion de "pic pétrolier" (oil peak) est très populaire chez les socialistes/écologistes/catastrophistes. Ce concept veut que les ressources pétrolières étant limitées, nous allons tôt où tard atteindre un point où la disponibilité cette ressource va décroître et entraîner une crise. Pour les économistes, cette notion de "pic pétrolier" est absurde parce que les économistes… savent compter !

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.


Discussion entre Mike Munger (économiste, Duke University) et Russ Roberts (économiste, George Mason University)

Il est ridicule de prétendre qu'un jour on épuisera une ressource naturelle, c'est économiquement impossible. Si une ressource devient plus rare, son prix va augmenter et plus une chose est chère, plus on apprend à s'en passer. Des solutions de remplacement seront toujours trouvées avant de l'épuisement complet d'une ressource: l'ingéniosité humaine rend les pénuries impossibles – économie 101.


2 octobre 2007

Top 5 Qc Québec Top Actualité

Le Top 5 de l'actualité québécoise (11-17 septembre) selon Influence Communication:

Actualités Québec

Le Coupe des présidents domine sur tous les plans

La tenue du tournoi international de golf, la Coupe des présidents, a décroché le titre de la nouvelle la plus citée avec 2,55 % de l’ensemble de l’actualité. Les quotidiens ont été les principaux contributeurs avec 4,08 % de leur contenu. La médiatisation a été comparable à celle accordée au dernier Grand Prix du Canada qui avait généré un poids médias de 2,53 %.

Les retombées médiatiques internationales ont quant à elles été exceptionnelles puisque les quotidiens d’une quarantaine de pays ont publié plus de 600 articles sur le sujet.

Principale nouvelle rapportée par les médias électroniques, les travaux de la Commission Bouchard-Taylor se maintiennent au palmarès pour une 4e semaine consécutive avec 2,16 %.

La poursuite de Pauline Marois à l’endroit du quotidien The Gazette et la mise au point à propos de sa résidence ont généré un volume de 1,65 %.

Le premier anniversaire de l’effondrement du viaduc de la Concorde a occupé 1,04 % de toute l’attention médiatique. Il y a un an, le drame a obtenu 7,36 % sur 7 jours et 37,02 % lors des 24 premières heures. La tragédie a d’ailleurs été la 3e nouvelle la plus citée en 2006.

Finalement, la controverse autour de la représentativité francophone au sein du Parti libéral du Canada ferme la marche avec 0,99 %.

Source:
Influence Communication
Influence Communication


2 octobre 2007

Top 5 USA États-Unis Top Actualité

Le Top 5 de l'actualité américaine (23-28 septembre) selon le Pew Research Center:

Actualités États-Unis

The "Tyrant on Tour" Coverage Tops the News

For a few days last week, it was certainly a circus in the press. According to PEJ’s News Coverage Index for Sept. 23-28, the subject of Iran (dominated by Ahmadinejad’s trip) accounted for 13% of all news coverage. Iran finished ahead of the 2008 Presidential race (11%), the bloody anti-government protests in Myanmar (8%), the labor showdown and deal between General Motors and the United Auto Workers (5%) and the situation on the ground in Iraq (5%).

A look at the coverage of Ahmadinejad’s visit by media sector last week suggests that much of the story was driven by opinion and commentary. In the media that typically are more focused on information, Iran was not as big a story. It was the fifth-biggest subject on newspaper front-pages at only 5%. It was the third-biggest story online (at 7%) and on network news (10%).

But the two platforms where Iran and its leader really dominated were cable news (21%) and radio (28%). In those two sectors, which feature talk shows, hosts took the occasion to sound off on everything from the propriety of Columbia President Lee Bollinger’s insult-riddled introduction of Ahmadinejad (calling him “a petty and cruel dictator”) to whether the Iranian President outsmarted his critics simply by showing up.

Coverage dropped off dramatically after Ahmadinejad’s Sept. 24 Columbia and Sept. 25 UN speeches. More than 80% of the stories about Iran last week appeared on those two days. And last week’s outburst continued the irregular and sporadic cycle of news coverage of Iran in a year in which the hostility between Tehran and Washington increased and in which the prospects of military confrontation appears to have grown. (“The Whispers of War” was the Oct. 1 Newsweek headline warning of the possibility of Israel and/or the U.S. attacking Iran to pre-empt its nuclear weapon program.)

Source:
journalism.org
The "Tyrant on Tour" Coverage Tops the News