Antagoniste


1 octobre 2007

Le phare de la liberté États-Unis International

Birmanie

Propos d'un manifestant birman recueillit par un journaliste de l'Associated Press:

"Why don't the Americans come to help us? Why doesn't America save us?"

Remarquez, il n'a pas dit "pourquoi les allemands ne viennent-t-ils pas nous sauver ?" ou encore "pourquoi les italiens ne viennent-t-ils pas nous sauver ?".

Parce que pour des millions de gens opprimés sur cette planète, les États-Unis restent le phare de la liberté. Un phare que les mouvements pacifistes/isolationnistes sont en train d'éteindre…

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.


1 octobre 2007

La richesse de la nation Canada Économie En Chiffres Québec

Voici où se concentre la richesse au Canada:

Richesse Canada

Faits intéressants:

Le 5% des canadiens les plus riches ont contribué à 36% du total des impôts sur le revenu.

Le 20% des canadiens les plus riches ont contribué à 60% du total des impôts sur le revenu. Cette proportion était de 50% en 1980.

Conclusion: les riches font déjà plus que leur part et augmenter leurs impôts risque de devenir une mesure improductive.

Source:
Statistique Canada
Les Canadiens à revenu élevé


1 octobre 2007

La langue de bois… Gauchistan Québec

Élodie Gagnon-MartinJe reviens sur "l'affaire Élodie Gagnon-Martin" et de la fermeture de son blogue (Les dessous de la politique).

Premièrement, je ne suis pas vraiment surpris des exclamations de joie de la blogosphère gauchiste. La gauche a toujours eu une relation conflictuelle avec la liberté d'expression. La perte d'une opinion dissidente c'est une perte pour la liberté d'expression car cette dernière ne saurait s'accommoder d'une homogénéisation des points de vue.

Mais plus fondamentalement, toute cette affaire nous rappelle que la langue de bois est la seule chose qui paye en politique. Alors qu'on aurait du se réjouir de voir une personnalité politique délaisser "la cassette" pour enfin livrer le fond de sa pensée, on a plutôt décidé de la censurer en l'accusant faussement de diffamation.

Probablement que Pierre Morin avait décidé de bloguer sous le pseudonyme d'Élodie Gagnon-Martin parce que l'ADQ lui avait demandé de cesser ses activités sur la blogosphère. Il est là le vrai problème: le fait qu'au Québec il soit plus payant pour une personnalité politique de taire ses opinions plutôt que de les livrer sur la place publique.