Screw the UNCette semaine Israël en a eu assez et a déclaré "entité hostile" la Bande de Gaza dirigée par le Hamas. Comme à chaque fois qu'Israël fait quelque chose pour assurer sa sécurité, les "bleeding heart" de l'ONU en ont profité pour faire leur habituel Israël-bashing.

Avant d'aller plus loin, il est bon de se rafraichir la mémoire avec quelques extraits de la charte du Hamas:

Hamas
Charte du Mouvement de la Résistance Islamique – Palestine (Hamâs)

Préambule:
Israël existe et continuera à exister jusqu'à ce que l'islam l'abroge comme il a abrogé ce qui l'a précédé.

17e Article:
Il revient aux islamistes de tenir leur rôle dans la confrontation avec les menées de ces sabo­teurs. Le jour où l'islam aura pris le contrôle de l'orientation de la vie, il anéantira ces organisations hostiles à l'humanité et à l'islam.

13e Article:
Les initiatives, les prétendues solutions de paix et les conférences internationales préconisées pour régler la question palestinienne vont à l'encontre de la profession de foi du Mouvement de la Résistance Islamique. Renoncer à quelque partie de la Palestine que ce soit, c'est renoncer à une partie de la religion. […] Il n'y aura de solution à la cause palestinienne que par le jihad. Quant aux initiatives, propositions et autres conférences internationales, ce ne sont que pertes de temps et activités futiles. Le peuple palestinien a trop d'honneur pour dilapider son avenir, son droit et son destin en activités futiles.

28e Article:
Israël, par sa judéité et ses Juifs, constitue un défi pour l'islam et les musulmans : que les lâches jamais ne fer­ment l'oeil.

L'ONU aurait pu et aurait du blâmer le Hamas: une organisation génocidaire qui refuse toute négociation de paix. Mais les "zélites" onusiennes ont préféré blâmer Israël dont le seul crime a été de qualifier "d'entité hostile" une organisation vouée à sa destruction.