Antagoniste


6 septembre 2007

Profession: héros ! Afghanistan Canada En Vidéos Terrorisme

Je vous présente le Capitaine Michel Larocque:

Le vidéo à été retiré à la demande de Radio-Canada

Le Capitaine Laroque incarne la noblesse, le dévouement, l'honneur et la dignité que requiert la fonction de soldat.

Le Capitaine Laroque fait parti des héros qui servent présentement en Afghanistan.


6 septembre 2007

La quête du bonheur Économie États-Unis

InégalitéVoici l'évolution des revenus aux États-Unis depuis 30 ans:

-Les plus riches: +66%
-La classe moyenne: +25%
-Les plus pauvres: +20%

Moi j'y vois une raison de célébrer: toutes les classes sociales, y compris les plus pauvres, ont bénéficié d'une augmentation de leur niveau de vie. Mais pour la gogauche ces chiffres sont catastrophiques. Pour eux ce qui prime ce n'est pas la progression du niveau de vie mais l'accroissement de l'écart entre les plus riches et les plus pauvres.

Pour les socialistes, les écarts de richesse ont un effet corrosif sur les sociétés. Qu'importe si le niveau de vie des pauvres augmente, le simple fait de voir les riches s'enrichir est supposé pourrir la vie des pauvres…

Jolie théorie mais les chiffres indiquent le contraire. Ces 30 dernières années, le "National Opinion Research Center’s General Social Survey" a trouvé que malgré l'accroissement des écarts de revenus, le niveau de bonheur est resté inchangé. Bref, les américains, peut importe leur classe sociale, se fichent de voir les écarts de richesses prendre de l'ampleur.

Mais qu'est-ce qui rend les américains heureux ? La mobilité sociale !

Au diable les inégalités, ce qui importe c'est que le travaille permette au gens d'avoir accès aux classes supérieures.

La mobilité sociale, c'est précisément un trait caractéristique de l'économie américaine.

Les américains, au lieu d'être scandalisés par la richesse de Bill Gates, y voit plutôt une source d'inspiration et espère que leurs enfants seront les prochains magnats de l'informatique.

Source:
The Wall Street Journal
The Left's 'Inequality' Obsession


6 septembre 2007

Le néo-duplessisme Philosophie Québec

Salvador Dali…Billet avec comme toile de fond la chasse aux sorcières de Richard Martineau contre Charles Taylor (ici et ici)…

À l'époque de Duplessis, les gens s'attendaient à ce que le gouvernement impose les valeurs et la foi catholiques. Les gens étaient catholiques, il était donc normal d'exiger que tout le monde soit catholique.

Cinquante ans après la révolution tranquille, les choses n'ont pas changé autant qu'on voudrait le croire…

À notre époque, les gens s'attendent à ce que leur gouvernement impose les valeurs et la foi athée. Les gens sont athées, il est donc normal d'exiger que tout le monde soit athée.

Vous pensez que c'est un progrès ? Moi je considère que c'est la grande noirceur avec une croyance différente: l'athéisme a simplement remplacé le catholicisme; c'est du néo-duplessisme.

Car les athées aujourd'hui sont devenu les nouveaux curés, des missionnaires qui ont reçu la mission divine de partir en croisade contre toute personne qui affiche une appartenance religieuse. On nage en plein délire intégriste. Il faut voir les athéistes intégristes pour ce qu'ils sont: des gens qui ont perverti le concept de laïcité pour imposer leur système de valeur. Les athées intégristes, en sombrant dans le Maccarthysme, sont en train de devenir pire que ceux qu’ils dénoncent…

L'évangile brandit par ces nouveaux inquisiteurs ? La séparation de l'état et de la religion. Ne vous m'éprenez pas, je pense aussi que l'état et la religion doivent être des sphères entre lesquelles il n'existe aucun vase communiquant. S'il est vrai que la religion n'a pas sa place dans les affaires de l'état, nos nouveaux curés ont oublié le corollaire de cette proposition: l'état n'a pas sa place dans les affaires religieuse.

La laïcité ne concerne que les institutions publiques, si une école n'a pas le droit de prendre parti pour une religion, elle n'a pas non plus le droit de brimer la pratique religieuse des personnes qui la fréquentent. C'est l'institution qui doit être laïque, pas les étudiants.

Entre imposer au gens l'athéisme (en interdisant de porter tout symbole religieux) et les pays qui imposent le port du voile islamique, je ne vois pas de différence.

Un pays qui, comme la France, se permet de brimer la liberté religieuse pour imposer une seule et unique conception de la spiritualité, c'est une théocratie.

La religion n'a pas d'affaire à dire à un état quelles lois doivent être votées.

L'état n'a pas d'affaire à dire aux gens comment on doit (ne pas) prier.

P.S.: Mention spéciale à tous ces "laïcs" qui pensent que le crucifix devrait rester accroché au mur de l'Assemblée Nationale sous prétexte que c'est un symbole historique et culturel. Désolé de vous l'apprendre mais tous les symboles religieux sont des symboles historiques et culturels.