3 jours

1 200 bombardements de sites stratégiques.

C'est tout ce dont le Pentagone à de besoin pour réduire à néant le potentiel nucléaire et militaire.