Antagoniste


30 août 2007

Le néolibéralisme au travail Chine Économie En Chiffres Mondialisation

En ce moment en Chine des usines sont obligées de ralentir leur production, dans certains cas elles doivent même arrêter complètement leurs activités.

Le raison ? Ces usines n'offrent pas des salaires assez élevés pour retenir leurs employés ou en attirer de nouveaux !

Chine Mondialisation
LABORSTA Internet

De 1990 à 2005, l'inflation en Chine a été de 121% alors que les salaires dans l'industrie manufacturière ont augmenté de 661% !

Le capitalisme dans toute sa splendeur: la demande croissante de main-d'oeuvre a fait augmenter les salaires de manière exponentielle. La loi de l'offre et la demande dans sa plus simple expression.

Mais l'histoire ne s'arrête pas là ! Dans le nouveau marché de l'emploi qui se dessine en Chine, ce sont les employés qui ont le gros bout du bâton.  De 1987 à 2007, le nombre de conflit de travail a augmenté de 27,3%. Ce nouveau pouvoir à été reconnu par l'état chinois qui a décidé de promulguer une loi qui obligera désormais les propriétaires d'usines à négocier avec leurs employés en cas de conflit de travail — un premier pas vers la syndicalisation des employés chinois.

Tout ça rendu possible en moins d'une génération par la libéralisation des économies !

Il va s'en dire que toutes ces mesures auront un coût et les chinois ont déjà commencé à nous refiler la facture:

Chine Mondialisation
U.S. Bureau of Labor Statistics

C'est le début de la fin du "cheap labor" chinois. Mais on va payer, c'est pour la bonne cause Wink


30 août 2007

Pax Americana États-Unis Irak Terrorisme

Moqtada Sadr

Mauvaise nouvelle pour les gauchistes aux 4 coins de la planète…

Le jeune chef chiite Moqtada Sadr a ordonné à ses miliciens de suspendre leurs attaques contre les Américains en Irak.

Parce qu’il faut être honnête, il existe des gauchistes qui ne s’intéressent à l’Irak que dans la mesure où, en feignant de défendre les irakiens, ils peuvent attaquer les États-Unis. Pour cette gauche ce qui compte ce n’est de voir les massacres prendre fin. Ce qui compte c’est de voir Bush se casser la gueule et ce, même si ça implique que beaucoup de sang doit couler.


30 août 2007

Il y a pauvre et pauvre… Économie États-Unis Québec

Propriétaires et locatairesLes québécois (et les canadiens) aiment bien regarder les américains de manière condescendante en se disant que notre société est tellement "plusse meilleure" et solidaire avec ses laissés pour compte. Pourtant…

Aux États-Unis: 43% des pauvres sont propriétaires de leur maison*.

Au Québec: 11% des pauvres sont propriétaires de leur maison.

On dirait bien que les pauvres aux États-Unis s'en tirent mieux que ceux du Québec… Avant de faire des leçons de morales aux américains, on devrait plutôt regarder ce qui se passe chez-nous.

*Certains diront que l'accès trop facile au crédit a gonflé artificiellement le nombre de propriétaire. À ces gens je réponds qu'en 1999, moment où l'accès au crédit pour l'achat d'une maison était encore limité, 44% des pauvres étaient propriétaires. Par contre il faut reconnaître que la capacité de déduire les frais d'hypothèque de son rapport d'impôt est un puissant incitatif. Reste qu'il est merveilleux de constater qu'aux États-Unis, les "pauvres" sont assez riches pour s'acheter une maison pour sauver de l'impôt.

Cliquez ici pour lire la suite »