Eau Canada États-UnisUne des controverses entourant la rencontre sur le "Partenariat pour la Sécurité et la Prospérité" (PSP): la commercialisation de l'eau. Même Stéphane Dion a fait une sortie à ce sujet en déclarant: "l'eau canadienne n'est pas à vendre".

Et pourquoi notre eau ne serait-elle pas à vendre ?

La logique est simple, nous avons plus d'eau que nous en consommons et des gens sont prêts à payer pour avoir accès à nos surplus. Personne ne parle d'assécher les Grands-Lacs ou le St-Laurent mais simplement de vendre une partie de cette ressource que nous avons en abondance. Encore mieux, l'eau est une ressource renouvelable !

Le Canada exporte tous les jours pour 46 millions de dollars de denrées aux États-Unis et ces exportations n'ont jamais remis en question la sécurité alimentaire des Canadiens.

Ce qui motive les opposants au commerce de l'eau, c'est un nationalisme à la sauce antiaméricaine. L'économie et le nationalisme n'ont jamais fait bon ménage…