Montebello PSPDepuis une semaine je me fais casser les oreilles avec les "manifesteux" qui seront présents à Montebello pour la rencontre sur le "Partenariat pour la Sécurité et la Prospérité" (PSP). Depuis une semaine je me demande c'est quoi leur problème…

On reproche à la conférence de manquer de transparence… Pourtant à Ottawa et Québec tous les caucus se tiennent à huis-clos et personne ne déchire sa chemise.

On reproche à la conférence de vouloir usurper la souveraineté des pays. Pourtant, le PSP n'a aucun pouvoir législatif.

On reproche à la conférence d'avoir fait une place aux acteurs économiques. Pourtant, les revendications des "méchants capitalistes" sont pleines de bon sens: ils veulent des frontières moins étanches.

Le seul "pouvoir" du PSP c'est de rapprocher différents pays autour d'une même table pour discuter. Le monde serait-il meilleur si on interdisait aux chefs d'état de se parler ? Ce n'est pas la gauche qui pourtant plaide pour un plus grand dialogue entre les nations et l'ouverture des frontières ?

Remarquez, à part nous annoncer la fin du monde, les "manifesteux" présents à Montebello ne proposeront absolument rien. Tout comme pour Paris Hilton, leurs frasques médiatiques ne seront rien d'autre que des "calories vides" qui serviront à remplir du temps d'antenne sur les chaînes d'information continues.

M'enfin, à rajouter à la longue liste des choses qui ont changé depuis le 11 septembre: le kidnapping de l'espace public par des trolls.

MISE-À-JOUR

Je reproduis ici le commentaire brillant de lucidité fait par "El Magico":

Le don quichottes de la gogauche altermondialo-merdique figurent parmi les privilégiés de la planète.

Leurs braîllages anticapitalistes n’est rien d’autre qu’une haine à l’égard de ce même système qui leur a tout donné, y compris leur liberté de parole, d’association et de regroupement.

Ils plaident pour la redistribution d’une richesse qu’ils n’ont jamais créée, mais dont ils ont eux-mêmes bénéficié toute leur vie.

C’est ce qu’on appelle «la haine de soi»…