Peut-importe la manière dont on regarde les donnés économiques à l'échelle planétaire, un fait demeure: l'Afrique traine en queue de peloton. Il ne faut pas chercher bien longtemps pour trouver une explication. Voici les résultats d'une étude de la Banque Mondiale présentant les pays où il est le plus facile d'investir pour démarrer une entreprise:

Banque Mondiale

L'Afrique est de loin la région la plus garnie de taches rouges i.e. c'est la région où démarrer une entreprise s'avère le plus difficile. Voilà qui explique en bonne partie les retards considérables du continent africain sur le reste de la planète.

L'Afrique est aussi la région du globe qui à le moins fait de réforme pour libéraliser son économie:

néo-libéralisme

Le problème des africains c'est une croissance économique anémique causée par le manque de réforme. L'Asie, qui a été très agressive sur les réformes, a une croissance qui est presque 2 fois supérieure à l'Afrique. Suite à la décolonisation de l'Afrique, ce continent à été ravagé par le socialisme, la corruption et le protectionnisme. Le problème de l'Afrique n'a jamais été la mondialisation mais la marginalisation ! Pour ceux qui doutent, regardez ce qui se passe au Zimbabwe.

Il y a 3 ans, Moeletsi Mbeki a fait une sorti en règle pour dénoncer cette situation. Voyant la Chine se sortir de la pauvreté alors que l'Afrique stagne, Mbeki a dit regretter l'époque des colonies. Une époque où l'Afrique était plus prospère…

Quelle est la solution? Recoloniser le continent ? Évidemment non, nous payons assez d’impôts comme cela (les colonies ont toujours été des fardeaux). Le changement il devra venir des gouvernements africains qui ont négligé la liberté économique permettant de libérer les énergies créatrices nécessaires pour échapper à la pauvreté.

Source:
Banque Mondiale
The Doing Business database