IsraelLa semaine dernière, la députée bloquiste Maria Mourani a accordé une entrevue à Sada al-Mashrek, un journal montréalais qui ne cache pas sa sympathie pour le Hezbollah. Dans cette entrevue, Maria Mourani déplore l'absence d'enquête sur les présumés crimes de guerre israéliens dans le sud du Liban.

Pourtant, la commission israélienne Winograd a été mandatée pour enquêter sur de présumés crimes de guerre israéliens. Cette initiative louable témoigne du caractère démocratique de l'État d'Israël. Maria Mourani, au lieu de toujours chercher à démoniser l'état israélien, devrait plutôt adresser ses félicitations au gouvernement Olmert pour la mise sur pied de la Commission Winograd.

Par contre, qui exigera une enquête sur de présumés crimes de guerre du Hezbollah contre la population libanaise elle-même et la population civile israélienne ? Certainement pas le Liban, certainement pas Sada al-Mashrek et certainement pas Maria Mourani…

P.S.: Pour ceux qui doutent du sérieux de la Commission Winograd, je vous réfère à son rapport intérimaire absolument dévastateur pour le gouvernement Olmert.