Antagoniste


31 août 2007

L’escroquerie conspirationniste: la genèse En Vidéos États-Unis Terrorisme

Comment et pourquoi les théories du complot sont apparues après le 9/11:

Vendredi prochain: La déconstruction des mythes entourant l'effondrement des tours jumelles


31 août 2007

Cachez ces roquettes que je ne saurais voir… Israël Moyen-Orient Terrorisme

Hezbollah NasrallahHuman Rights Watch est capable d'une productivité phénoménale quand l'organisme s'en donne la peine, surtout quand vient le temps de casser du sucre sur le dos d'Israël.

L'été dernier, en pleine guerre du Liban, l'organisation n'a pas perdu une seconde pour profiter de la frénésie médiatique en rendant public un rapport sensationnaliste accusant Israël de crime de guerre. Le simple titre de ce rapport, "Fatal Strikes: Israel’s Indiscriminate Attacks Against Civilians in Lebanon", révélait l'objectif véritable de l'exercice: diaboliser Israël.

Mais quand vient le temps d'examiner les actions de groupes islamistes, Human Rights Watch est beaucoup moins rapide sur la gâchette…

Treize long mois après la fin du conflit et dans l'indifférence la plus totale, Human Rights Watch a finalement rendu public son rapport sur le Hezbollah. Qu'a-t-on découvert après ces 13 mois d'investigations ? On a découvert que le Hezbollah avait… tiré des roquettes sur des civils ! Sans blague, ça leur a pris 13 mois pour nous dire que le Hezbollah a tiré des roquettes sur des civils !

Ironie suprême, l'été dernier Human Rights Watch a pu rendre public son rapport sur Israël en faisant une conférence de presse de Jérusalem. Par contre, cette année, l'organisme a du annuler la conférence de presse prévue à Bierut à cause des menaces proférées par le Hezbollah. Le rapport n'était pas au goût d'Hassan Nasrallah…

Et dire qu'on essaye de nous faire croire qu'Israël n'est pas un état de droit et que le Hezbollah n'est pas une organisation terroriste…


30 août 2007

Le néolibéralisme au travail Chine Économie En Chiffres Mondialisation

En ce moment en Chine des usines sont obligées de ralentir leur production, dans certains cas elles doivent même arrêter complètement leurs activités.

Le raison ? Ces usines n'offrent pas des salaires assez élevés pour retenir leurs employés ou en attirer de nouveaux !

Chine Mondialisation
LABORSTA Internet

De 1990 à 2005, l'inflation en Chine a été de 121% alors que les salaires dans l'industrie manufacturière ont augmenté de 661% !

Le capitalisme dans toute sa splendeur: la demande croissante de main-d'oeuvre a fait augmenter les salaires de manière exponentielle. La loi de l'offre et la demande dans sa plus simple expression.

Mais l'histoire ne s'arrête pas là ! Dans le nouveau marché de l'emploi qui se dessine en Chine, ce sont les employés qui ont le gros bout du bâton.  De 1987 à 2007, le nombre de conflit de travail a augmenté de 27,3%. Ce nouveau pouvoir à été reconnu par l'état chinois qui a décidé de promulguer une loi qui obligera désormais les propriétaires d'usines à négocier avec leurs employés en cas de conflit de travail — un premier pas vers la syndicalisation des employés chinois.

Tout ça rendu possible en moins d'une génération par la libéralisation des économies !

Il va s'en dire que toutes ces mesures auront un coût et les chinois ont déjà commencé à nous refiler la facture:

Chine Mondialisation
U.S. Bureau of Labor Statistics

C'est le début de la fin du "cheap labor" chinois. Mais on va payer, c'est pour la bonne cause Wink


30 août 2007

Pax Americana États-Unis Irak Terrorisme

Moqtada Sadr

Mauvaise nouvelle pour les gauchistes aux 4 coins de la planète…

Le jeune chef chiite Moqtada Sadr a ordonné à ses miliciens de suspendre leurs attaques contre les Américains en Irak.

Parce qu’il faut être honnête, il existe des gauchistes qui ne s’intéressent à l’Irak que dans la mesure où, en feignant de défendre les irakiens, ils peuvent attaquer les États-Unis. Pour cette gauche ce qui compte ce n’est de voir les massacres prendre fin. Ce qui compte c’est de voir Bush se casser la gueule et ce, même si ça implique que beaucoup de sang doit couler.


30 août 2007

Il y a pauvre et pauvre… Économie États-Unis Québec

Propriétaires et locatairesLes québécois (et les canadiens) aiment bien regarder les américains de manière condescendante en se disant que notre société est tellement "plusse meilleure" et solidaire avec ses laissés pour compte. Pourtant…

Aux États-Unis: 43% des pauvres sont propriétaires de leur maison*.

Au Québec: 11% des pauvres sont propriétaires de leur maison.

On dirait bien que les pauvres aux États-Unis s'en tirent mieux que ceux du Québec… Avant de faire des leçons de morales aux américains, on devrait plutôt regarder ce qui se passe chez-nous.

*Certains diront que l'accès trop facile au crédit a gonflé artificiellement le nombre de propriétaire. À ces gens je réponds qu'en 1999, moment où l'accès au crédit pour l'achat d'une maison était encore limité, 44% des pauvres étaient propriétaires. Par contre il faut reconnaître que la capacité de déduire les frais d'hypothèque de son rapport d'impôt est un puissant incitatif. Reste qu'il est merveilleux de constater qu'aux États-Unis, les "pauvres" sont assez riches pour s'acheter une maison pour sauver de l'impôt.

Cliquez ici pour lire la suite »


29 août 2007

South Park’s Politic: la gogauche En Vidéos Gauchistan

Tout ce qu'il faut savoir sur les hippies et que vous n'avez jamais osé demander…


29 août 2007

De la sueur et… des dollars ! Économie En Chiffres International Mondialisation

Les sweatshops ont mauvaise presse. Ces manufactures sont considérées par la gauche comme étant le summum de l'exploitation. Il est évident que selon des standards occidentaux, les salaires des sweatshops sont affreusement bas mais… pour un pays en voie de développement, les sweatshops c'est de l'or en barre !

Sweatshop

Dans les sweatshops du Nicaragua, une semaine de travail de 9,1 heures est suffisante pour obtenir l'équivalent du salaire hebdomadaire moyen. Un Nicaraguayen faisant une semaine de travail de 60 heures aura un salaire correspondant à 650% du salaire moyen !

En Chine, une semaine de 60 heures assure un revenu 2 fois plus élevé que la moyenne nationale.

Au Honduras le salaire quotidien dans les sweatshops est de 13,10$ alors que 44% de la population vit avec moins de 2$ par jour.

Lutter contre les sweatshops c'est condamner les gens à la pauvreté. Lutter contre les sweatshops, c'est lutter contre un outil de développement qui permet d'augmenter significativement le niveau de vie des gens. Lutter contre les sweatshops, c'est lutter contre un passage obligé vers la prospérité. L'occident n'exploite personne en achetant les produits des sweatshops. Au contraire, nous donnons aux pays en voie de développement un moyen de créer de la richesse.

Rappelons qu'en une génération, Taiwan est passé des sweatshops à la fabrication d'ordinateurs !

Source:
Sweatshops and Third World Living Standards: Are the Jobs Worth the Sweat? (Journal of Labor Research; Volume XXVII, Number 2 Spring 2006)


28 août 2007

Top 5 Qc Québec Top Actualité

Le Top 5 de l'actualité québécoise (21 juin-27 août) selon Influence Communication:

Actualités Québec

L’actualité devance la rentrée

Alors que la haute saison en information débute normalement après la fête du travail, le volume d’actualité a connu une très forte croissance et une polarisation hors du commun au cours de la dernière semaine. La perte de deux autres soldats canadiens et le témoignage du journaliste Patrice Roy ont généré un poids médias de 4,80 %.

Avec un volume de 3,31 %, le décès de la mairesse de Québec, Andrée Boucher, est devenu la nouvelle la plus traitée en provenance de la vieille Capitale depuis les dernières années.

Craignant un affaissement, Montréal a quant à elle été au cœur de l’actualité pendant toute la fin de semaine avec la fermeture de son centre-ville. La nouvelle a occupé 2,63 % des nouvelles dont plus de 10 % de l’actualité de toute la fin de semaine.

Au 4e rang on trouve la commémoration du 30e anniversaire de la Loi 101 avec 0,94 %.

En terminant, les recherches pour retrouver Cédrika Provencher ont continué de monopoliser l’attention avec 0,74 %.

Source:
Influence Communication
Influence Communication


28 août 2007

Top 5 USA États-Unis Top Actualité

Le Top 5 de l'actualité américaine (19-24 août) selon le Pew Research Center:

Actualités États-Unis

The V-Word Heats Up the Iraq Debate

The President’s Vietnam comparison was only one factor that helped propel coverage of the debate over Iraq policy last week after a summer in which the subject had been noticeably more muted.

The Aug. 23 release of a National Intelligence Estimate—an important precursor of the Iraq progress report to be delivered by General David Petraeus next month—painted a mixed picture. It documented some progress on the ground in Iraq while still warning that “Iraqi political leaders remain unable to govern effectively.” On that same day, Republican Senator John Warner, a crucial voice on military matters, generated major headlines by calling on the President to start drawing down troops in Iraq.

All those developments helped make the policy debate over Iraq the top story in the media last week, as measured by PEJ’s weekly News Coverage Index August 19-24. All told the argument over Iraq filled 12% of the newshole in the Index, which includes four dozen different news outlets from different media sectors. The debate over war strategy led only in one media sector (17% in cable), but it finished second in radio (16%), second in newspapers (8%), third on network TV (9%), and fourth online (7%).

This marked the first time since the week of the infamous July 17 Senate “slumber party”—when Democrats forced an all-night debate on the war—that the topic was the top story in the media. The subject received double the percentage of coverage last week that it generated (6%) in the period from May 20- Aug. 24. (That coverage slowed after a crucial May 24 Congressional vote funded the war without imposing withdrawal timetables, an outcome widely viewed as a major victory for the administration.)

The situation inside Iraq itself, by comparison, was the fifth-biggest story (5%) last week, with much of the coverage focused on the 14 U.S. troops killed in a Black Hawk helicopter crash on Aug. 22. The 2008 presidential campaign, which featured a Democratic debate in Iowa, was the third biggest story at 7%. And the wrath of nature filled out the other two top-five slots, with Hurricane Dean finishing second at 8% and the storms and flooding that pounded Texas and the Midwest coming in No. 4 at 7%.

Source:
journalism.org
The V-Word Heats Up the Iraq Debate