Prix Essence

Il y a une semaine, tout le Québec a fait un gros « caca nerveux » en voyant le prix de l’essence grimper à 115¢/l. Des gens au bord de la crise d’apoplexie, un ministre se prenant pour Hugo Chavez et des médias qui, malgré le prix de du pétrole, jetais de l’huile sur le feu.

Qu’elle est la situation une semaine plus tard ? À Montréal l’essence se vend 107,4¢/l alors que le prix minimum estimé par la régie est de108¢/l ! Mais ça, les médias n’en parlent pas…

Ce n’est pas aux pétrolières qu’il faut demander des explications, c’est au gouvernement. Pourquoi cette politique du prix minimum ? Pourquoi le gouvernement fait obstacle au libre-marché et empêche les guerres de prix ? Pour sauver 1400 détaillants indépendants ? Come’on…