Je l'ai souvent répété, notre présence en Afghanistan est uniquement justifiée par les attaques terroristes du 11 septembre. Il était impératif pour l'occident de se débarrasser des talibans, un régime qui avait fait de l'Afghanistan un camp d'entrainement pour les terroristes d'Al-Qaeda.

Les histoires de constructions d'école, d'hôpitaux et des droits de la femme ne sont que des bénéfices collatéraux de notre intervention: tant qu'à être sur place, aussi bien tenter d'améliorer le sort des gens.

Donc au lieu de parler des dommages collatéraux, parlons des bénéfices collatéraux de l'intervention canadienne:

Le vidéo à été retiré à la demande de Radio-Canada

Bien sûr, tout n'est pas parfait et il reste encore beaucoup de travail à faire. Mais c'est tout de même mieux que la situation qui prévalait sous les talibans.