Irak

Alors qu'aux États-Unis et dans le monde on s'époumone à réclamer le retrait des États-Unis d'Irak…

Du côté de l'ONU, Ban Ki-Moon s'inquiète qu'un brusque retrait des troupes américaines risquerait d'aggraver la crise en Irak, et il a invité les États-Unis à garder à l'esprit les intérêts du peuple irakien.

Difficile d'avoir des signaux plus contradictoires.