Voici une représentation graphique des 30 plus grosses fortunes de l'histoire des États-Unis, les fortunes sont classées en fonction de leur taille par rapport à l'économie américaine à l'époque. Pour chacune de ces fortunes, on a aussi indiqué leur longévité.

Environ 24 des 30 plus grosses fortunes de l'histoire américaine ont été construites entre les années 1800 et 1900. Seulement 3 fortunes construites après les années 50 apparaissent au classement (Bill Gates, Warren Buffet et Sam Walton).

Une réalité très contrastante par rapport au discours ambiant voulant que la richesse se concentre de plus en plus dans les mains de quelques individus.

New York Times
The Richest of the Rich, Proud of a New Gilded Age

Individual fortunes nearly a century ago were so large that just 30 tycoons — Rockefeller was by far the wealthiest — had accumulated net worth equal to 5 percent of the national income. Their wealth flowed mainly from the empires they built in manufacturing, railroads, oil, coal, urban transit and mass retailing as the United States grew into the world’s largest industrial economy.

Today the fortunes of the very wealthiest are spread more widely. In addition to stock and stock options, low-interest credit has brought wealth to more families — by, for example, facilitating the sale of individual businesses for much greater sums than in the past. The fortunes amassed in hedge funds and in private equity often stem from deals involving huge amounts of easy credit and vast pools of capital available for investment.

Voici dans quelle proportion la richesse américaine a été monopolisée dans les mains de quelques financiers depuis 100 ans:

Encore une fois, on peut constater que la richesse ne s'est pas concentrée de manière outrancière depuis les 50 dernières années. On reste très loin du niveau atteint dans les années 20.

Historiquement, la proportion de la richesse contrôlé par les plus riches a diminué lors de crises économiques majeures (1929, 1973). Qui, aujourd'hui, voudrait vivre un crash boursier et une grande dépression pour voir cette proportion baisser de nouveau ?