L'histoire a fait jaser: un groupe animaliste a exposé les mauvais traitements infligés à des canards et à leur foie. Bien sûr qu'il faut dénoncer les abus, mais le débat sous-jacent à cette histoire est bien plus large. Par la bande, on essaye encore une fois, de culpabiliser les gens pour leur "style de vie". Soit on nous tombe dessus parce que nos légumes ne sont pas bios, soit on nous tombe dessus parce que notre steak n'a pas été traité humainement…

Je vous invite à entrer dans le monde tordu de l'animalisme militant:

Je me demande qu'elle est l'opinion des animalistes sur les conditions d'abatage des humains par Al-Qaeda ?

(H/T: Monde Nouveau)