UNFPA

Un rapport de l’ONU sur l’urbanisation dans les pays en voies de développement. Les conclusions sont aussi valables pour le Québec…

"Ni l’histoire ni l’expérience récente ne permettent de penser que l’on peut endiguer la migration urbaine ni même la freiner dans des proportions appréciables. L’opposition à la migration et le refus de venir en aide aux citadins pauvres de crainte d’attirer d’autres migrants ont tout simplement pour effet d’accroître la pauvreté et la dégradation de l’environnement.[…]

L’urbanisation – accroissement de la proportion urbaine de la population – est inévitable, mais elle peut aussi être positive. La concentration de pauvreté, l’expansion des taudis et les perturbations sociales actuelles des villes sont autant de menaces qui se profilent à l’horizon. Et cependant, à l’ère industrielle, aucun pays n’a connu de croissance économique significative sans urbanisation. Foyers de concentration de la pauvreté, les villes offrent aussi le meilleur espoir d’échapper à celle-ci."