Antagoniste


28 juin 2007

Maître chez nous Économie Québec

Québec ÉconomieHier, Claude Béchard a annoncé que le gouvernement donnait son autorisation pour la construction d'un port méthanier à Gros-Cacouna. Dans la conférence de presse suivant l'annonce, un journaliste a demandé si le projet allait permettre d'exporter du gaz naturel aux États-Unis. Presque gêné, comme si la chose était honteuse, le ministre a reconnu qu'il était possible que le port soit aussi utilisé pour vendre du gaz aux américains…

Pourquoi cette gêne ? Comme si faire du business avec les américains était quelque chose de sale dont il faudrait se confesser. Cette attitude explique, en parti, la stagnation économique du Québec. Normalement le ministre aurait du être fier et clamer haut et fort que les exportations de gaz vers les États-Unis allaient augmenter. Car c'est en exportant en dehors de nos frontières qu'on peut véritablement dynamiser notre économie en y injectant de l'argent frais.

Mais non, au lieu d'afficher sa satisfaction le ministre a plutôt joué profil bas, comme si faire du business avec les américains signifiaient automatiquement qu'on se fait avoir. À force de se faire répéter "maître chez nous", on a oublié qu'on pouvait aussi être maître ailleurs. Le "maître chez nous" de Lesage c'est transformé en isolationnisme.


28 juin 2007

Pauline la pas fine Québec

Pauline Marois n'est pas chef du PQ depuis 24h, que déjà on lui reproche sa trop grande tiédeur face à la souveraineté

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Le PQ reste le PQ…


28 juin 2007

De la démocratie en Amérique États-Unis

CIACette semaine la CIA a dévoilé ses "Family Jewels", une liasse de document faisant 700 pages et qui retrace toutes les activités illégales de la CIA au plus fort de la guerre froide.

En 1973 le scandale du Watergate bat son plein et le public est stupéfait d'apprendre que d'anciens agents de la CIA ont trempés dans l'affaire. C'est dans ce contexte que James R. Schlesinger s'amènera comme nouveau directeur de la CIA. Son premier geste à ce poste fut d'exiger la rédaction d'un rapport mentionnant toutes les activités illégales impliquant la CIA. Ce rapport prendra le nom de "Family Jewels" et sera rendu public le 25 juin 2007.

La divulgation des "Family Jewels" représente la plus belle preuve de la santé de la démocratie au États-Unis. Alors que les polices secrètes de l'autre côté du rideau de fer détruisaient leurs archives (la Stasi et le KGB ont encore beaucoup de secrets), la CIA s'afférait à les mettre par écrit pour que l'histoire puisse juger ses actions.

Vous en connaissez beaucoup des dictatures qui prennent le soin de consigner par écrit leurs actions moins glorieuses pour ensuite les rendre publiques ? Vous pensez que le Venezuela ou la Chine consignent par écrit leurs actions illégales ?

Aux États-Unis, la démocratie est encore plus puissante que la CIA.