Red CrossL'invasion de l'Irak a-t-elle permis de sauver des vies ?

Les sanctions de l'ONU imposées à l'Irak suite à l'invasion du Kuwait ont durée 13 ans (1990-2003). Durant cette période, on estime que les sanctions ont fait entre 400 000 et 1 5000 000 victimes. L'embargo a donc fait en moyenne entre 31 000 et 115 000 victimes par année.

En 2003, l'invasion de l'invasion de l'Irak a mis un terme aux sanctions. On estime que la guerre en Irak a fait entre 66 500 et 72 800 victimes ce qui représente une moyenne annuelle entre 16 600 et 18 200 victimes.

D'un stricte point de vue mathématique, il semble que l'invasion de l'Irak a permis, dans une certaine mesure, de sauver des vies en rendant possible la levé de l'embargo.