Il y a des ironies qui sont difficiles à passer sous silence…

Aujourd'hui, la Fédération autonome du collégial (FAC) participait à une manifestation visant à dénoncer "l'occupation" israélienne:

Fédération autonome du collégial
La FAC joint sa voix aux organisations qui dénoncent l’occupation de la Palestine

Réunis en assemblée fédérative, les déléguées et délégués des syndicats membres de la Fédération autonome du collégial (FAC) ont joint leurs voix à celles de tous ceux qui, à travers le monde, dénoncent l’occupation israélienne de la Palestine et exigent le retrait des troupes des territoires palestiniens occupés. […]

Ces quarante années d’occupation se sont traduites par le décès ou l’exil de milliers de Palestiniens et de Palestiniennes. Elles ont aussi favorisé la construction systématique de colonies juives et, plus récemment, du mur de la honte qui sépare les cultivateurs de leurs terres, les élèves de leur école, les gens de leur communauté. L’occupation s’est également manifestée par la négation systématique des droits des Palestiniens et des Palestiniennes à l’éducation, à la santé et à l’eau.

Quarante années d’occupation : c’est assez ! Israël doit mettre fin immédiatement à l’occupation, respecter le droit international, entre autres en prêtant assistance aux personnes affligées.

L'ironie ?

Il se trouve que des palestiniens commencent à être nostalgique de l'époque où Israël contrôlait la bande Gaza:

Reuters
Palestinians say fed up with gunmen

Now, frequent internal fighting and lawlessness gripping the Palestinian territories have transformed the militants into no more than gangsters in the eyes of many of those who once saw them as heroes.

"It's very ironic but I'm relieved the Israelis have started a bombing campaign. The gunmen killing each other on the streets were forced to go into hiding," said Mai, a Gaza housewife, referring to strikes aimed at halting rocket attacks on Israel.

Nasser Jum'a, once a leading member of Fatah's al-Aqsa Martyrs Brigades, said ordinary Palestinians were so fed up with the armed groups "they now wish the Israeli occupation would take over in Gaza or hope for the return of Jordanian rule in the West Bank" to get rid of them.

Pour prêter assistance aux personnes affligées, il se trouve qu'Israël devrait probablement occuper de nouveau le territoire…  Et si "l'Autorité" Palestinienne a besoin de conseil pour savoir comment traiter avec ses terroristes, ils peuvent toujours demander conseil à Israël.

Au fait, vous pensez que la FAC fera une manifestation pour dénoncer les actes terroristes des groupes armées palestiniens ?