Accoucher d'une sourisJe m'attendais à un autre scandale des commandites…

Je pensais qu'on aurait un "Watergate" québécois…

J'anticipais un tremblement de terre politique…

J'imaginais des millions de dollar disparut de la circulation…

Je croyais qu'on allait avoir des raisons de faire un coup d'état…

Puis finalement on doit se contenter de ça:

Directeur Général des Élections du Québec
RAPPORT D’ENQUÊTE AU SUJET DES ACTIVITÉS D’OPTION CANADA À L’OCCASION DU RÉFÉRENDUM TENU AU QUÉBEC EN OCTOBRE 1995

Le total des sommes dépensées par le CUC et Option Canada est de 11 069 087 $. De ce montant, environ 539 460 $ constituaient des dépenses réglementées. Par conséquent, le solde de 10 529 627 $ n’est pas entaché d’irrégularités par rapport aux exigences de la loi. Le Comité du NON avait, en vertu de la loi, le droit de dépenser 5 087 000 $ pendant la période référendaire. En bout de ligne, il n'a pas utilisé ce montant au complet. Il est resté une somme de 375 963 $ qu'il n'a pas dépensée.

Il aurait été possible pour le Comité du NON d'acquitter légalement l'équivalent de 375 963 $ des 539 460 $ de dépenses réglementées qui n'ont pas été autorisées ni déclarées. Il reste toutefois un solde de dépenses réglementées de 163 497 $ que le Comité du NON aurait été légalement empêché d’encourir.

Pour reprendre un argument comptable à la mode, 539 460 $ (même si c'est vraiment 163 497 $) ça correspond à une dépense de 11¢ par électeur inscrit sur les listes électorales en 1995.

Vous pensez qu'on peut acheter le vote de quelqu'un avec 11¢ ?

Et que dire de Mario Dumont qui exige que le PLQ rembouse 539 460 $ alors que ces sommes n'ont pas été dépensées par le PLQ… Monsieur Dumont de grâce, essayez de vous montrer digne de vos nouvelles fonctions, vous êtes chef de l'opposition, pas animateurs à TQS.