Antagoniste


29 mai 2007

Accoucher d’une souris Canada Québec

Accoucher d'une sourisJe m'attendais à un autre scandale des commandites…

Je pensais qu'on aurait un "Watergate" québécois…

J'anticipais un tremblement de terre politique…

J'imaginais des millions de dollar disparut de la circulation…

Je croyais qu'on allait avoir des raisons de faire un coup d'état…

Puis finalement on doit se contenter de ça:

Directeur Général des Élections du Québec
RAPPORT D’ENQUÊTE AU SUJET DES ACTIVITÉS D’OPTION CANADA À L’OCCASION DU RÉFÉRENDUM TENU AU QUÉBEC EN OCTOBRE 1995

Le total des sommes dépensées par le CUC et Option Canada est de 11 069 087 $. De ce montant, environ 539 460 $ constituaient des dépenses réglementées. Par conséquent, le solde de 10 529 627 $ n’est pas entaché d’irrégularités par rapport aux exigences de la loi. Le Comité du NON avait, en vertu de la loi, le droit de dépenser 5 087 000 $ pendant la période référendaire. En bout de ligne, il n'a pas utilisé ce montant au complet. Il est resté une somme de 375 963 $ qu'il n'a pas dépensée.

Il aurait été possible pour le Comité du NON d'acquitter légalement l'équivalent de 375 963 $ des 539 460 $ de dépenses réglementées qui n'ont pas été autorisées ni déclarées. Il reste toutefois un solde de dépenses réglementées de 163 497 $ que le Comité du NON aurait été légalement empêché d’encourir.

Pour reprendre un argument comptable à la mode, 539 460 $ (même si c'est vraiment 163 497 $) ça correspond à une dépense de 11¢ par électeur inscrit sur les listes électorales en 1995.

Vous pensez qu'on peut acheter le vote de quelqu'un avec 11¢ ?

Et que dire de Mario Dumont qui exige que le PLQ rembouse 539 460 $ alors que ces sommes n'ont pas été dépensées par le PLQ… Monsieur Dumont de grâce, essayez de vous montrer digne de vos nouvelles fonctions, vous êtes chef de l'opposition, pas animateurs à TQS.


29 mai 2007

T’as-tu 5 piastres ? Économie Québec

Budget QuébecQuand j'étais ti-cul, mon père me répétait souvent que je ne connaissais pas la valeur de l'argent. Le scénario typique: moi achalant mon père pour avoir un 5$ pour louer un jeu nintendo…

-Come'on, juste c'est juste 5$, c'est rien.

-Tu dis ça parce que tu ne connais pas la valeur de l'argent mon gars.

J'ai compris la valeur de l'argent quand j'ai quitté le nid familial pour aller vivre en appartement. Quand tu fais un budget, tu réalises que 5$ ce n'est pas rien.

Ce qui m'amène au dernier budget de Jean Charest et des commentaires suscités par ce dernier.

300$ de plus dans mes poches au bout de l’année ça ne fait pas une différence.
Je m'imagine disant à mon père: "Allez, c'est juste 300$, c'est rien sur une année"… J'ai l'impression que les gens ne sont plus conscients de la valeur de l'argent. Pour moi, 300$ c'est l'équivalent de 10 mois de téléphone, ce n'est pas rien. Mais dans une société qui vit de plus en plus à crédit, les gens sont rendus à considérer 300$ comme si c'était de la petite monnaie. Je comprends maintenant pourquoi le Québec est l'une des provinces avec le plus de faillites personnelles. Et pour ceux qui croient toujours que 300$ c'est négligeable, rien ne vous empêche de soulager votre porte-feuille en faisant un don à Revenu Québec.

Governement know best.
Les gens sont contres les baisses d'impôt parce que l'argent dépensé par le gouvernement serait plus efficace pour stimuler l'économie que l'argent dépensé par un citoyen ordinaire. Si seulement c'était vrai… Le Québec est l'une des provinces les plus taxées et par conséquent l'une des provinces où le gouvernement dépense le plus. Si effectivement l'argent gouvernementale était la plus susceptible de stimuler l'économie, alors le Québec serait un véritable eldorado économique. J'ai besoin de préciser que ce n'est pas le cas ? En fait c'est le contraire qu'on remarque, ce sont les provinces les moins taxées, donc les plus pingres, qui ont des économies fortes. M'enfin, ceux qui pensent que le gouvernement est plus apte à dépenser leur salaire, rien ne les empêcher de verser leur paye à Revenu Québec.


29 mai 2007

Top 5 Qc Québec Top Actualité

Le Top 5 de l'actualité québécoise (22-28 mai) selon Influence Communication:

Actualités Québec

Troubles à Québec

La controverse entourant le dépôt du budget du gouvernement Charest est nettement la nouvelle la plus citée cette semaine avec un poids de 6,53%. Elle surpasse même l’attention médiatique accordée à la démission d’André Boisclair qui avait obtenu 6,12%.

La suite et fin du conflit de travail à la STM a gagné 1% sur la semaine passée pour terminer avec 3,27%. Bien que ce soit une nouvelle montréalaise, elle a connu un rayonnement relativement important à travers la province.

Sans doute en raison de la présence d’une équipe canadienne, le début attendu des séries finales de la Coupe Stanley de la Ligue nationale de hockey a occupé 2,74% de l’ensemble de l’actualité.

En 4e place, le dossier Alcan-Alcoa a généré un volume de 1,39%.

Les nombreuses révélations au sujet des dépenses personnelles de Vincent Lacroix, ancien pdg de Norbourg, lui ont valu encore une fois une place au palmarès, avec un poids médias de 1,12%.

Source:
Influence Communication
Influence Communication


29 mai 2007

Chavez, le fossoyeur de la liberté En Images Venezuela

Ne vous en faites plus pour la démocratie au Venezuela, elle est déjà morte…

Venezuela Chavez Venezuela Chavez

Venezuela Chavez Venezuela Chavez

University students march in protest against Venezuela's President Hugo Chavez's decision to shut down opposition-aligned television station Radio Caracas Television, RCTV, in Caracas.

People take part in a protest after the channel RCTV was forced off the air in Caracas May 28, 2007. Venezuela's President Hugo Chavez took Radio Caracas Television, or RCTV, off the air at midnight on Sunday and replaced it with a state-run channel to promote his socialist programs. The move sparked international condemnation.