Antagoniste


27 mai 2007

Le nationalisme, la gauche et la droite En Citations International Philosophie

Friedrich Hayek

Friedrich Hayek, philosophe et économiste de l’École autrichienne, promoteur du libéralisme contre le collectivisme et l’étatisme (Prix Nobel d’économie en 1974):

"The advocates of individual freedom have generally sympathised with aspirations for national freedom — that is, with the desire of peoples to be free from foreign yoke and to determine their own fate — and this has led to the constant but uneasy alliance between the liberal and the national movements during the nineteenth century. But though the conception of national freedom is analogous to that of individual freedom, it is not the same; and the striving for the first has not always enhanced the second. It has sometimes led people to prefer a despot of their own race to the liberal government of the alien majority; and it has often provided the pretext for ruthless restrictions of the individual liberty of minorities.

Nationalistic bias frequently provides the bridge… to collectivism: to think in terms of ‘our’ industry or resource is only a short step away from demanding that these ‘national assets’ be directed in the ‘national interest’."


27 mai 2007

Sauvez les décrocheurs ? Chine Économie En Chiffres International Mondialisation Québec

Supposons que nous pourrions accorder le plein emploi à notre main-d'oeuvre non qualifiée en exterminant chaque homme, femme et enfant chinois. Vous seriez d'accord ?

Bien sûr que non. Votre réponse, je l'espère, sera à l'effet que tuer pour aider notre main-d'oeuvre non qualifiée est une entreprise moralement injustifiable.

Ok, maintenant supposons que nous pourrions protéger annuellement le travail de 2% de notre main-d'oeuvre non qualifiée en mettant en place des mesures protectionnistes. Vous seriez d'accord ?

Vous seriez prêt à condamner à la pauvreté les travailleurs chinois pour protéger le travail de 2% de gens non qualifiés du Québec ?

Chine Mondialisation

Les économistes ont l'habitude de soupirer quand les gens s'opposent à la libéralisation des économies dans le but de protéger des groupes d'intérêts particuliers. Mais quand certains s'opposent à la libéralisation des économies pour protéger de la main-d'oeuvre non qualifiés, c'est tout le monde qui devrait soupirer, pas juste les économistes…

Qu'est-ce qu'elle a de si spéciale notre main-d'oeuvre non qualifiée pour que certains veuille baser nos politiques économiques pour cette dernière ?

Source:
LABORSTA
LABORSTA Internet


27 mai 2007

Open for Business Canada Économie En Chiffres Mondialisation

Les rumeurs de vente de l'Alcan à l'américaine Alcoa a une fois de plus déchaînée les tenant du protectionnisme. Selon eux, vendre à des étrangers signifie la perte de sièges sociaux et des emplois qui s'y rattachent. Vraiment ?

Voici d'abord un portrait général de la situation entre 1999 et 2005:

Siège Social

Parmi les 164 sièges sociaux auparavant sous contrôle canadien qui sont passés sous contrôle étranger entre 1999 et 2005, seulement 21% (34) ont été fermés, ce qui a entraîné la perte de 1 709 emplois. Par contre, 38 sièges sociaux ont été ouverts suite à la prise de contrôle par des intérêts étrangers d’entreprises canadiennes, ce qui s’est traduit par la création de 2 346 emplois. Bref, la prise de contrôle par des intérêts étrangers d’entreprises canadiennes a entraîné la création de nouveaux sièges sociaux et de nouveaux emplois.

Globalement, entre 1999 et 2005, l’augmentation de l'emploi dans les sièges sociaux au Canada est associée aux sièges sociaux sous contrôle étranger.

Siège Social

Décidément, Fernand Raynaud avait vraiment raison quand il s'est moqué des protectionnistes en disant:

Citation J’aime pas les étrangers, ils viennent manger le pain des Français.
Un jour, l'étranger a quitté le village avec sa femme et ses enfants.
Et depuis ce jour, on ne mange plus de pain…
Il était boulanger !
Citation

Source:
Statistique Canada
L’emploi dans les sièges sociaux au Canada, de 1999 à 2005