Antagoniste


21 mai 2007

Faire payer les pauvres Économie En Vidéos International

Dans les pays pauvres, le non accès à l'eau potable cause la mort de 1,6 millions de personnes chaque année. Mais il y a des solutions, par exemple, l'ajout de Clorin dans les contenants d'eau utilisés par les gens rend cette dernière potable.

Mais cette solution soulève une question très controversée: doit-on faire payer les pauvres pour avoir accès au Clorin ?

Pour certains, faire payer les pauvres pour un produit pouvant sauver leur vie est immoral. Pour d'autre, distribuer gratuitement le Clorin est une solution à rejeter parce que si le produit n'a aucune valeur, les gens ne l'utiliseront pas "sérieusement".

L'University of Chicago Graduate School of Business a mené une étude en Zambie qui semble confirmer que la distribution gratuite d'un produit n'est pas une solution efficace. Dans cette étude, le Clorin a été distribué gratuitement à des gens et vendu à d'autres. Résultat ? Les gens qui ont payé pour le produit l'utilisent dans une proportion beaucoup plus grande que ceux qui ne l'ont pas payé.

Conclusion: la facturation d'un produit mène à une utilisation plus intensive, augmentant ainsi ces bienfaits.

Pour en savoir plus sur les détails et subtilités de cette étude, voici une entrevue avec l'auteur:

Source:
University of Chicago Graduate School of Business
The Economics of Pricing: Can Higher Prices Stimulate Product Use?


21 mai 2007

On nous a pris pour des cons ! Canada Économie Gauchistan Québec

Vous vous rappelez cette étude du Canadian Center for Policy Alternatives (CCPA) affirmant que nous payons notre essence trop chère ?

Selon l'organisme, pour les 2 premières semaines de mai, l'essence à Montréal a été 13,6¢/l trop chère.

Durant cette période, le prix moyen de l'essence à Montréal a été de 113,7¢/l.

Donc, selon le CCPA, le prix de l'essence vendue à Montréal aurait du être de 100.1¢/l (113,7-13.6).

Le problème ? Au Québec, à chaque semaine, la Régie de l'Énergie fixe un prix planché: un prix minimum sur l'essence vendue par les détaillants.

Pour les 2 premières semaines de mai, le prix planché moyen a été de… 109.9¢/l !

Donc selon le CCPA le "juste prix" de l'essence à Montréal se situait en dessous du prix planché de la Régie de l'Énergie !

J'ai comme l'impression que le CCPA nous a pris pour des cons et que les journalistes n'ont pas fait de "fact checking"…

Source:
Régie de l'Élergie
Prix des produits pétroliers


21 mai 2007

Un génocide ? Où ça ! En Chiffres Israël Palestine Terrorisme

Quand on parle du Moyen-Orient, il toujours un agité du bocal du type "Chomsky" pour parler d'un génocide israélien contre les palestiniens.

Si génocide il y a, il n'est pas démontrable statistiquement:

New York Times
Israeli Riddle: Love Jerusalem, Hate Living There

Israel Palestine

The number of Arabs living in Jerusalem grew twice as fast as the city's Jewish population over the past decade, according to a report by an Israeli research institute.

At current growth rates, Jews will comprise 60 percent of the holy city's population by 2020 compared with 66 percent now, according to projections by the Jerusalem Institute for Israel Studies.

It said the Arab population would rise from 34 percent to 40 percent over the same period.

The city's population in 2007 stands at 720,000 people, a figure that includes east Jerusalem which was captured and later annexed by Israel after the 1967 war, as well as new districts built in the same area.

Over the past 40 years the Arab population has grown by 257 percent from 68,000 to its current level of 245,000, while the number of Jews living in the city has risen by 140 percent — from 200,000 to 475,000.

The Arab birth rate for the past decade has been between three percent and four percent, more than double that of Jews. If this trend continues Arabs will make up 50 percent of the population by 2035, the report said.

M'enfin, j'imagine que les pays du Moyen-Orient vont se plaindre à l'ONU que la population arabes de Jérusalem n'augmente pas assez vite…