Antagoniste


17 mai 2007

It’s the economy, stupid Économie En Images Europe International Mondialisation Québec

J'ai déjà écrit que dans nos économies mondialisées, les états se font compétition pour attirer des entreprises: une augmentation du fardeau fiscal signifie qu'un pays devient moins compétitif quand vient le temps d’attirer des investisseurs (et inversement).

Pour ceux qui doutent encore de cette réalité, voici une pub que c'est payé la Macédoine dans "The Economist":

Macédoine

Encore des doutes ?

À quand une pub semblable pour le Québec question de faire compétition aux économies qui nous entourent ?


17 mai 2007

Faire du millage sur pas grand chose Économie Environnement International

Food MilesLe nouveau concept à la monde chez les écologistes/protectionnistes ?

Le "food miles".

Selon ce concept, il faut impérativement acheter des aliments produits localement parce que l'importation de denrées alimentaires génère des gaz à effet de serre (GES).

L'université Lincoln s'est penchée sur la question pour découvrir que… le concept est faux ! Dans une région non propice à l'agriculture (comme le Québec), la production d'un aliment créée plus de GES que son importation d'une région qui est propice à l'agriculture. Pourquoi ?

Parce que la distance ne fait pas foi de tout dans le calcul des GES émis. Dans une région non propice à l'agriculture on doit: utiliser plus de fertilisant (grand producteur de GES), avoir un important travail mécanique de la terre (tracteurs) et utiliser une infrastructure plus énergivore (serres, établissements chauffés).

À titre d'exemple, voici la comparaison des GES émis pour: la production en Angleterre -vs- la production/importation de la Nouvelle-Zélande vers l'Angleterre:

Produits laitiers:
Production en Angleterre: 2 920,7 kg de GES par tonne de produits laitiers
Production/Importation de la Nouvelle-Zélande vers l'Angleterre: 1 422,5 kg de GES par tonne de produits laitiers

Pommes:
Production en Angleterre: 271,8 kg de GES par tonne de pommes
Production/Importation de la Nouvelle-Zélande vers l'Angleterre: 185,8 kg de GES par tonne de pommes

Agneaux:
Production en Angleterre: 2 849,1 kg de GES par tonne de viande
Production/Importation de la Nouvelle-Zélande vers l'Angleterre: 688,0 kg de GES par tonne de viande

Source:
Lincoln University
Food Miles – Comparative Energy/Emissions