Les récentes querelles linguistiques sur la colline parlementaire n'ont pas manqué de mettre en évidence une certaine incohérence dans le discours des nationalistes québécois.

Pour ces gens, l'anglais ne devrait pas exister au Québec, la minorité anglophone devrait être complètement assimilée pour devenir francophone.

Et en même temps, ces gens disent que le Canada n'en fait pas assez pour protéger les minorités francophones hors Québec.

Résumons: au Québec la minorité linguistique doit être assimilée mais dans le ROC la minorité linguistique doit être protégée…

Et ceux qui auraient l'intention de laisser un commentaire disant "le français est en danger au Québec", je vous invite à consulter les donnés suivantes:

Français Montréal

Bilinguisme Montréal

Anglophone Montréal