Antagoniste


15 mai 2007

Tuer la poule aux oeufs d’or… Québec

BoisclairC'est un secret de polichinelle, l'aile "rigoriste" du PQ n'a jamais aimé Boisclair. Sa tiédeur face à l'option souverainiste et une vision plus souple du modèle social-démocrate ont amené de l'eau au moulin des "purzédurs" réclamant son départ.

En jetant Boisclair dehors, les "Marc Laviolette" et "Patrick Bourgeois" du PQ ont peut-être gagné une bataille mais ils ont probablement perdu la guerre…

Certes, Boisclair n'avait aucune affinité avec la faction gauchiste et référendiste du PQ, mais Boisclair était facilement manipulable. Si bien qu'à la dernière élection, il a été un fidèle porte-parole de ces 2 clans.

Boisclair parti, le PQ c'est jeté dans les bras de Marois et surprise, son programme est à toute fin pratique identique à celui de Boisclair.

Résultat des courses, jamais dans l'histoire du PQ, les "purzédurs" ont été aussi isolés…

Le couronnement surprise de Marois (résultat d'un seul sondage), avant même qu'elle dévoile son programme, signifie qu'il est maintenant trop tard pour que les "purzédurs" remettent en question "les conditions Marois". De plus, Marois ne sera pas manipulable comme Boisclair l'a été.

Bref, en se débarrassant de Boisclair, les "purzédurs" ont tué leur poule aux oeufs d'or…


15 mai 2007

Top 5 Qc Québec Top Actualité

Le Top 5 de l'actualité québécoise (8-14 mai) selon Influence Communication:

Actualités Québec

Le PQ encore en tête

La démission d’André Boisclair a facilement décroché la pôle position au Top 5 de l’actualité avec un poids médias de 6,12%. Une telle marque l’assure déjà d’une place au sein du palmarès des nouvelles les plus citées cette année.

Dans ce contexte, il est normal de retrouver en seconde place, la course au leadership qui s’amorce au sein du Parti québécois avec un volume de 3,61%, surtout avec l’annonce du retrait de la candidature de Gilles Duceppe. Cette nouvelle a d’ailleurs été le dossier le plus traité par la presse écrite.

N’eut été des nouvelles politiques, il est clair que l’offre d’Alcoa à l’endroit des actionnaires d’Alcan aurait obtenu un poids encore plus important que les 2,42% accordés depuis 7 jours.

Pour une deuxième semaine d’affilée, le prix de l’essence et les discussions autour de l’établissement d’un prix plafond lui ont généré 1,55% de toute l’attention médiatique.

Finalement, le 25e anniversaire de la mort du pilote Gilles Villeneuve a obtenu un poids de 1,22%.

Source:
Influence Communication
www.influencecommunication.ca


15 mai 2007

Top 5 USA États-Unis Top Actualité

Le Top 5 de l'actualité américaine (6-11 mai) selon le Pew Research Center:

Actualités États-Unis

GOP Worries About Iraq Fuel War Policy Coverage

As it has on a number of weeks this year, the political debate over U.S. policy in Iraq generated more coverage than any other story last week, filling 14% of the overall newshole, according to PEJ’s News Coverage Index from May 6-May 11. This time, however, the story was not the predictable and continuing squabbling of Democrats and Republicans over Congressional maneuvering.

It was Republicans challenging the President with their concerns that the war in Iraq would damage the party’s political fortunes for years to come. And much of the American news media treated the exchange at the White House as a breakthrough event.

Last week highlighted the media’s tendency to report other news through the prism of the war and the perceived political damage it is doing to President Bush, his legacy, the GOP and anyone else associated with the conflict. The resignation of Tony Blair in Great Britain, and even the tornadoes in Greensburg, Kansas, were covered as a reflection of the ripple effect of the war. Iraq has become for the media a master narrative affecting everything.

After the Iraq policy debate, the second-biggest story of the week was the foiled plans of a group of would-be terrorists to attack Fort Dix in New Jersey (which filled 6% of the newshole). The Kansas tornadoes were the third biggest story (6%), followed closely by the Presidential campaign (also 6%).

Four other stories were bunched tightly behind the first four—events on the ground in Iraq, Tony Blair’s resignation, the French presidential elections and the wild fires in California (all at 3%).

It was a week of natural disasters. If one were to combine the tornadoes, the Midwest flooding, the Georgia/Florida wildfires, plus those in Los Angeles’ Griffith Park and Santa Catalina Island, natural disasters (at 13% total) would have rivaled the Iraq policy debate for consuming the media’s attention. Images of fires behind the Griffith Park Observatory, so familiar from such films as Rebel Without A Cause, lent a sense of drama to the footage.

Source:
journalism.org
GOP Worries About Iraq Fuel War Policy Coverage