Antagoniste


8 mai 2007

Commentaire obligé Québec

Actualité oblige, il faut bien parler de la démission d'André Boisclair.

  1. La démission de Boisclair c'est une surprise à laquelle tout le monde s'attendait.
  2. Cette fois-ci, il n'y aura pas de messie. Le plus gros candidat, Gilles Duceppe, a été assez incompétent pour permettre à Stephen Harper de faire une percé significative au Québec. Si Duceppe n'a pas été capable de stopper un Albertain sans charisme à l'accent anglais, on se demande bien ce qu'il peut faire face à Dumont.
  3. Si Duceppe fait le grand saut, qui prendra sa relève au Bloc ? Déjà que la formation bloquiste va nulle part…
  4. Faire sécession pour créer un nouveau pays, c'est probablement le geste le plus important que peut poser un parti politique. Doit-on donner au PQ, un parti politique reconnu pour son instabilité et ses sauts d'humeur, la responsabilité de poser un tel geste ? Le PQ qui "joue" avec la souveraineté c'est comme un type colérique qui joue avec une arme à feu…
  5. Un parti incapable de négocier avec ses chefs, peut-il négocier la souveraineté ?

8 mai 2007

Allez les bleus ! Économie France Québec

Au moment où la France se donne un politicien courageux capable de réformer un système à bout de souffle, au Québec on s'enfonce…

Au Québec, des politiciens prétendument de droite, ont décidé de maintenir le statu quo sur la nationalisation d'un club de golf et d'une station de ski… Une chance que le ridicule ne tue pas !

Le Québec, tout comme la France, a besoin d'un Nicolas Sarkozy:

Mais voilà, il est de plus en plus évident que Mario Dumont n'aura pas la trempe d'un Sarkozy et que Charest a décidé de s'agenouiller devant les contestataires.

Bref, les politiciens ont compris comment la "game" se jouait au Québec: il faut tout promettre et ne rien faire.

En attendant, vivement un Sarko québécois…


8 mai 2007

Top 5 Qc Québec Top Actualité

Le Top 5 de l'actualité québécoise (1-7 mai) selon Influence Communication:

top5qc080707.gif

Le PQ sur le radar

L’ensemble des médias québécois ont fait des troubles internes du Parti québécois leur principal dossier de la semaine comme en fait foi le poids de 2,63%. La presse électronique a d’ailleurs été particulièrement active avec 3,23% de tout le contenu provenant de la radio et de la télévision.

Les présidentielles françaises ont fait un retour au palmarès en générant un volume de 1,78%. Entre le 17 et le 23 avril, ces élections avaient occupé 1,85% de toute l’actualité.
En décrochant la 3e place, le prix de l’essence a occupé beaucoup de place avec un poids médias de 1,65%. Il faut d’ailleurs remonter en avril 2006 pour retrouver une attention médiatique aussi soutenue à l’égard d’un même sujet.

Le joueur de hockey Shane Doan qui aurait été au centre de commentaires racistes et qui a même été l’objet de discussions à la Chambre des communes a obtenu 1,37% de toute la couverture de la semaine.

En fin de peloton, la Commission Johnson a généré 0,94% de toute l’attention médiatique.

Source:
Influence Communication
www.influencecommunication.ca


8 mai 2007

Top 5 USA États-Unis Top Actualité

Le Top 5 de l'actualité américaine (29 avril-4 mai) selon le Pew Research Center:

Actualité USA

Iraq War, with Subplots, Dominates the News 

The controversy generated by Tenet’s new book was the fourth biggest story last week, filling 5% of the overall newshole, according to PEJ’s News Coverage Index from April 29 through May 4. But the Tenet tempest was really part of a bigger subject—the conflict in Iraq—that continues to dominate the media landscape like no other issue, and which last week spawned many different story lines.

The internal U.S. debate over Iraq policy was the week’s second biggest story, at 12% while the situation inside Iraq was the third leading story at 7%. Secretary of State Condoleezza Rice’s delicate diplomatic tango with Syria (she talked to its foreign minister) and Iran (she didn’t meet with its foreign minister) at last week’s conference on Iraq’s future was the sixth biggest story (4%). The impact of the Iraq war on the American homefront, while failing to make the top story list, attracted 1% of the overall coverage.

All combined, those five Iraq-related stories accounted for 29% of the news coverage last week, clearly making the war the dominant broad theme.

And that doesn’t include the opinions about Iraq expressed by the Republican presidential hopefuls at their May 3 debate in California. That gathering of 10 GOP hopefuls helped make the 2008 presidential race—filling 13% of the newshole—the top single story of the week. The campaign was the top story only the newspaper sector (11%). But if finished a close second to the Iraq policy debate in network TV and in a virtual first-place tie with it in cable news and radio.

The other top-five story last week was the immigration debate, (fifth place) which was driven by the May 1 rallies across the country. At 5% of the total coverage, the topic tied its high-water mark for the year. Not surprisingly, it generated the most attention from cable news (11%), where CNN’s Lou Dobbs is a tireless advocate for an immigration crackdown.

Source:
journalism.org
Iraq War, with Subplots, Dominates the News