Après avoir essuyé un barrage de critique suite au dévoilement de son plan vert, quelque chose me dit que John Baird doit flotter sur un nuage aujourd'hui.

Pourquoi ?

Parce qu'aujourd'hui le GIEC donne raison aux conservateurs sur toute la ligne.

GIEC: Demande une stabilisation des émissions de gaz à effet de serre pour 2015.
Conservateurs: Stabilisation des émissions de gaz à effet de serre pour 2012.

GIEC: Diminution de 50% en 2050.
Conservateurs: Diminution de 20% en 2020.

Bref, le plan des conservateurs va plus loin que les exigences du GIEC et ce, malgré le fait que le Canada soit un grand pays nordique dont l'économie est basée sur l'exploitation de ressources naturelles.

En passant, le GIEC propose la relance de la filière nucléaire pour la production d'électricité et la création d'une nouvelle génération d'OGM pour la production de biocarburant. Deux suggestions que les écolos risquent de ne pas apprécier !

L'Actualité
L'écolo "raisonnable"
L'Actualité, no. Vol: 32 No: 4

L'un des cofondateurs de Greenpeace, le Canadien Patrick Moore, dénonce les dérives de ses anciens compagnons d'armes. Les principaux obstacles à l'atteinte des objectifs du protocole de Kyoto, dit-il, ce sont eux!

Ce qui compte vraiment, ce sont les politiques environnementales qu'on défend. Celle de Greenpeace concernant l'énergie nucléaire, par exemple, est claire. L'organisation se dit contre toute nouvelle centrale et exige même la fermeture de celles qui existent déjà. Si on fermait aujourd'hui toutes les centrales nucléaires, l'électricité devrait être produite ailleurs, dans des centrales dont beaucoup carburent au charbon et au gaz naturel et qui émettraient des centaines de millions de tonnes métriques de gaz à effet de serre. Greenpeace mène aussi une campagne contre l'ajout de chlore dans les systèmes d'aqueduc. C'est absurde! Le chlore est à l'origine d'une des plus grandes avancées dans l'histoire de la santé publique. Et que penser de la campagne féroce contre les organismes génétiquement modifiés, les OGM? Plus de 500 000 personnes meurent chaque année dans les pays sous-développés en raison de carences alimentaires qu'on pourrait combler à l'aide d'OGM, comme le riz génétiquement modifié pour contenir certaines vitamines. C'est un combat immoral. […]

Les environnementalistes sont l'un des principaux obstacles auxquels on doit faire face! Ils s'opposent aux solutions qui seraient, et de loin, les plus efficaces. Ils sont contre la construction de nouveaux barrages hydroélectriques et contre l'énergie nucléaire, deux formes d'énergie qui permettraient d'éviter la construction de centrales au charbon et au gaz naturel. Nous devrions être fiers de nos richesses hydroélectriques, qui produisent 55% de l'électricité du pays. Les provinces qui n'ont pas de ressources hydrauliques, comme l'Alberta et la Saskatchewan, devraient se tourner vers le nucléaire.