Antagoniste


26 avril 2007

Les bleus plus vert que les rouges Canada Environnement

GaiaLe problème des conservateurs ?

Ils sont trop honnêtes. Avec le protocole de Kyoto, les conservateurs auraient pu faire comme les libéraux: adhérer au protocole pour ensuite ne rien faire. Mais les conservateurs ont été trop honnêtes pour agir de la sorte, ils ont plutôt préféré la vérité, même si cette dernière n'est pas rentable d'un point de vue politique.

Résultat, les conservateurs ont été transparents et ils ont dit que les objectifs de Kyoto n'étaient pas réalistes, pas après 10 ans d'inaction libérale. Malgré ce constat d'échec, les conservateurs ont quand même mis en place toute une série de mesures pour limiter l'émission de gaz à effet de serre. Pour la première fois depuis la ratification du protocole de Kyoto, le Canada aura un cadre réglementaire qui obligera les industries, tous secteurs confondus, à réduire leurs émissions de GES. En un peu plus d'un an, les conservateurs ont fait plus pour Kyoto que les libéraux en 10 ans. Bref, on ne peut plus accuser les conservateurs de ne rien faire.

Et les objectifs fixés par les conservateurs sont pragmatiques et réalistes: un compromis entre les enjeux économiques et environnementaux. Un rapport du GIEC, déposé la semaine dernière, proposait d'étaler jusqu'en 2030 les objectifs de Kyoto pour éviter de trop grandes perturbations économiques. Les conservateurs ont prévu atteindre les objectifs de Kyoto en 2025. Bref, on ne peut pas accuser les conservateurs de laxisme dans les cibles qui ont été fixées.

Que demander de plus: un plan réaliste en équilibre avec l'économie et l'environnement et qui va au delà des suggestions du GIEC.


26 avril 2007

Camarade Chavez Venezuela

Karl Marx a déjà dit: "tous les grands événements et personnages historiques se répètent pour ainsi dire deux fois: la première fois comme tragédie, la seconde fois comme farce".

Le bon Karl Marx avait raison, après les pénuries alimentaires et la nomenklatura, la farce vénézuélienne se poursuit…

Bloomberg
Venezuela Imposes 4-Hour Weekly Socialism Class

Venezuela's government will require workers to spend four hours a week in "socialist formation'' classes, and is mandating employers form "Bolivarian Work Councils'' to run courses on the job, El Universal reported, citing Labor and Social Security Minister Jose Ramon Rivero.

The classes will first be held only in public sector jobs, beginning with a pilot program at the nation's Labor Ministry, and will later spread to private businesses, after President Hugo Chavez decrees a law outlining re-education guidelines and rules, the newspaper said.

Topics to be addressed in the four-hour classes include Venezuelan history and "basic tools for analyzing reality, the environment, the role of the state and socialist scheme,'' to speed the transition from capitalism to socialism, Rivero said, according to the newspaper.

Chavez has asked that socialist education, the so-called "Third Motor'' of his Bolivarian revolution, be carried out beyond schools, in factories, workshops, offices and fields, the newspaper reported.

De l'endoctrinement dans sa forme la plus pure et la plus perverse, le genre de chose qui a été fait dans de nombreux pays communistes avec les conséquences que l'on connait.

C'est le retour des idiots sud-américains…

Cliquez ici pour lire la suite »


26 avril 2007

Ramasser les dégâts du voisin… Canada En Citations Environnement

John Baird

——

John Baird, ministre de l’environnement, au sujet de l’inaction libérale suite à la signature du protocole de Kyoto:

"Il ne faut pas remplacer dix années de mauvaises politiques environnementales par dix années de mauvaises politiques économiques."