Un bénéfice collatéral de la mondialisation ? Une plus grande stabilité mondiale. Quand 2 pays partagent des liens économiques étroits, il leur est beaucoup plus difficile de partir en guerre l'un contre l'autre.

La mondialisation et l'intensification de l'intégration économique, imposent des contraintes beaucoup plus fortes aux politiques extérieures d'un pays. Elles accroissent les incitatifs à ne pas aller en guerre contre un pays qui est économiquement intégré au sien. Attaquer un pays avec lequel on partage de nombreux liens économiques a pour résultat d'affaiblir sa propre économie.

C'est ce que Thomas Friedman appelle La théorie des "arches dorées" pour la prévention des conflits: deux pays associés aux arches dorées n'ont pas intérêt à faire la guerre l'un contre l'autre. Les "arches dorées" de la société McDonald symbolisant la mondialisation.

Voici comment se traduit cette théorie dans la réalité:

Mondialisation

Source:
CSCW
Armed Conflicts 1946–2005