Roméo Dallaire

——

"Si nous ne faisons pas montre d’une certaine abnégation pour faire avancer ce à quoi l’on croit, nous ne sommes qu’une gang d’hypocrites. La responsabilité internationale, ce n’est pas seulement donner de l’argent aux missionnaires ou pour le développement international. C’est aussi des sueurs, des grincements de dents et, parfois, le sang de nos jeunes. Quand on est un pays qui a atteint un tel niveau de développement, on n’a pas le droit de se replier sur nous-mêmes, dans nos régions. On a une responsabilité de protéger les autres. Nous allons voir si nous avons un pays basé sur la profondeur et la maturité ou si nous sommes encore provinciaux et même paroissiaux. Issus d’une société de droit, les Québécois au même titre que les autres Canadiens ne peuvent se permettre de rester les yeux rivés sur leurs bébelles sans tenir compte de leurs responsabilités internationales. Et cela, même si l’engagement international implique le sacrifice de vies humaines. Autrement, ben qu’on reste chez nous, que l’on se ferme la gueule et qu’on arrête de dire que nous sommes fins."
-Roméo Dallaire à propos des pacifistes québécois (mardi 10 avril 2007)