Mario Dumont ADQEn ce moment, Dumont doit vivre sur un nuage: son parti a réalisé un tour de force en se hissant au rang d'opposition officielle et il vit présentement une lune de miel avec l'électorat. À quand la dernière fois où un type se ramassant dans l'opposition officielle a l'impression d'être le seul à avoir gagné ses élections ?

Cette semaine Mario Dumont a été désigné comme le grand vainqueur de l'élection, il s'est adressé aux médias en prenant un ton de Premier Ministre et ces derniers ne ce sont pas faits prier pour projeter cette image. Résultat des courses: on a aujourd'hui l'impression que Mario a la volonté et la capacité de changer les choses.

Conséquence, Mario a plus de pression qu'on pense: il incarne le changement et l'image de vainqueur projetée par les médias ont créé des attentes à son endroit. On s'attend à ce qu'il soit en mesure de changer les choses. Si les choses ne changent pas autant que l'électorat le souhaite, l'ADQ pourrait bien être blâmé même si ce n'est pas Mario le Premier Ministre…