Antagoniste


1 avril 2007

Bilan électoral: démographie du vote Élection 2007 En Chiffres Québec

Je pensais avoir tout dit, bien non… je reviens encore sur l'élection de lundi dernier.

De la victoire de l'ADQ on a spontanément dit que c'était celle "des régions". J'ai décidé d'aller plus loin dans l'analyse pour voir où se situe l'électorat de l'ADQ, du PLQ et du PQ.

Après avoir déterminé la densité de population (habitants/km2) de chacun des 125 comtés, j'ai divisé ces derniers en 5 groupes pour déterminer combien de députés avaient obtenu les partis dans chacun de ces groupes. Le "groupe 1" ce sont les 25 circonscriptions les moins denses, le "groupe 5" les 25 circonscriptions les plus denses.

Bref, Voici qui fera réfléchir les organisateurs électoraux pour la prochaine campagne.

Élection 2007

Élection 2007

Élection 2007

PLQ: 67% des députés du PLQ viennent de zones urbaines et métropolitaines (groupes 4 & 5)

ADQ: 73% des députés de l'ADQ viennent de zones suburbaines et banlieusardes (groupes 2 & 3)

PQ: 64% des députés du PQ viennent de zones rurales et métropolitaines (groupes 1 & 5)

Le PLQ est manifestement le parti des villes, l'ADQ obtient la majorité de ses votes dans "la moyenne" et le PQ à la particularité de clivez ses suffrages entre 2 zones aux antipodes l'une de l'autre.

Et si par "région" on désigne les zones rurales, alors les régions sont encore péquistes.

Source:
Directeur Général des Élections du Québec
Renseignements sur les circonscriptions

Pour terminer, voici 2 textes qu'il faut absolument lire: une analyse de ce qui pourrait arriver au PQ et une analyse de la gauche québécoise au lendemain de l'élection. Vous n'avez qu'à suivre le lien:

Cliquez ici pour lire la suite »


1 avril 2007

Rigueur, Rigueur, Rigueur… En Vidéos Québec

Personne ne va nier la bourde commise par Radio-Canada le soir des élections: déclarer Jean Charest battu ce n'était pas un moment très glorieux pour le diffuseur public. Mais de voir Pierre Bruneau et Claude Charron à TVA tourner en dérision les journalistes de Radio-Canada, ça n'avait rien de spécialement glorieux non plus. "Rigueur, rigueur, rigueur" s'amusait à répéter Pierre Bruneau à un Claude Charron tout souriant.

Car on sait tous que la rigueur journalistique de TVA est enseignée dans les universités:


La mouche dans le beigne
Téléchargé par minguss

TVA attend encore son prix Pulitzer pour ce reportage…


1 avril 2007

Minority Report Québec

Mario Dumont ADQEn ce moment, Dumont doit vivre sur un nuage: son parti a réalisé un tour de force en se hissant au rang d'opposition officielle et il vit présentement une lune de miel avec l'électorat. À quand la dernière fois où un type se ramassant dans l'opposition officielle a l'impression d'être le seul à avoir gagné ses élections ?

Cette semaine Mario Dumont a été désigné comme le grand vainqueur de l'élection, il s'est adressé aux médias en prenant un ton de Premier Ministre et ces derniers ne ce sont pas faits prier pour projeter cette image. Résultat des courses: on a aujourd'hui l'impression que Mario a la volonté et la capacité de changer les choses.

Conséquence, Mario a plus de pression qu'on pense: il incarne le changement et l'image de vainqueur projetée par les médias ont créé des attentes à son endroit. On s'attend à ce qu'il soit en mesure de changer les choses. Si les choses ne changent pas autant que l'électorat le souhaite, l'ADQ pourrait bien être blâmé même si ce n'est pas Mario le Premier Ministre…