Charest vient de recevoir un appui inespéré, celui… d'André Boisclair !

Le PLQ est conscient qu'une parti non-négligeable de son électorat a fuit vers l'ADQ. C'est pour cette raison qu'hier, Charest a attaqué la formation de Mario Dumont en la qualifiant d'antichambre de la souveraineté:

La Presse
L'ADQ est «l'antichambre de la souveraineté»

«Il y a des souverainistes qui disent : "Ah! dans le fond, Mario Dumont et l'ADQ, c'est l'antichambre de la souveraineté." Ils sont bien placés pour en parler, car ils ont fréquenté les mêmes autobus du Oui (en 1995). Peut-être qu'à force de se fréquenter, ils ont appris à se connaître et ils voient l'ADQ comme étant l'antichambre», a-t-il ajouté. Le premier ministre a reproché à son adversaire adéquiste d'entretenir la «confusion» au sujet de sa position sur la question nationale. Avec le PQ, «ce sont les référendums à répétition. L'ADQ, dans le fond, on ne le sait pas», a-t-il souligné.

Charest vise à ramener dans son giron des fédéralistes convaincus risquant de déserter le PLQ à la faveur de l'ADQ.

Aujourd'hui, probablement sans le savoir, André Boisclair a donné de la crédibilité aux affirmations de Charest:

La Presse
Dumont pourrait revenir dans une coalition souverainiste, dit Boisclair

«Il [Mario Dumont] a dit qu’il ne serait pas avec nous dans une coalition sur la souveraineté du Québec, a expliqué M. Boisclair. Mais le jour où on aura le rapport Grenier entre les mains, et si jamais la thèse d’Option Canada était confirmée, je ne suis pas convaincu que M. Dumont va maintenir la même position. Il va, je pense, venir de notre côté. Et faire en sorte qu’on repose cette question constitutionnelle.»

Résumons: Charest veut ramener des électeurs dans son camp en associant Dumont à un autre référendum et Boisclair en rajoute en disant que Dumont pourrait le rejoindre dans une coalition souverainiste. Un cadeau inespéré pour Charest !

Dans une élection où tous les votes seront importants, voilà un retournement de situation qui ne déplaira pas aux libéraux.

MISE-À-JOUR:

Où votent les fédéralistes, les souverainistes, les autonomistes et les je-m'en-foutismes:

Sondage Crop

Source:
Sondage Crop
ÉLECTIONS QUÉBEC 2007