Le messieQui ment le plus lors d'une élection ?

Bien voyons, ce sont les politiciens !

Faux, ce sont les électeurs…

En 2003, Charest affirmait haut et fort qu'il allait couper dans la fonction publique, laisser une plus grande place au privé et limiter l'influence des syndicats. Charest n'avait jamais caché son agenda néolibéral. Une fois porté au pouvoir, levée de bouclier dans la population qui manifeste à coup de "J'ai jamais voté pour ça". Le problème de l'élection de 2003, c'est le mensonge des électeurs le jour du scrutin: on ne voulait pas des politiques de Charest mais on l'a quand même élu.

Mario Dumont ne fera pas exception, si jamais il est porté au pouvoir, on va se retrouver avec des gens manifestant aux rythmes des mêmes slogans.

Pourquoi les électeurs mentent ? Parce que les électeurs ne votent pas pour un programme politique mais pour un messie incarnant ce qu'ils estiment être un changement. Les électeurs mentent parce qu'ils se font croire qu'on l'on peut baisser les impôts tout en augmentant l'interventionnisme étatique. Les électeurs mentent parce qu'ils refusent d'assumer leur choix. Les électeurs mentent parce qu'ils n'ont pas des opinions mais des émotions (dixit Laurier). Les électeurs mentent pour avoir le beurre et l'argent du beurre. Voter pour des baisses d'impôt sans vouloir des PPPs qui vont avec, c'est un mensonge.

Pas facile d'être politicien au Québec quand vous savez que vos électeurs ne sont pas honnêtes…