Débat des chefs

Verdict: Le grand gagnant ? Boisclair ! Le débat devrait donner un souffle nouveau à sa campagne et changer son image de technocrate. Tout au long du débat, Boisclair a frappé là où ça faisait mal. Dumont de son côté aura su consolider ses appuis, sa "lettre à Charest" compte parmi les moments fort du débat et obligera l'équipe libéral à faire du "damage control" dans les jours à venir… Un peu comme Landry avait été obligé de faire du "damage control" en 2003 avec la déclaration de Parizeau. Tout comme Dumont devra "spinner" son ignorance sur la marge de manoeuvre économique du Québec. Je me répète: l'équipe qui a préparé Boisclair pour ce débat mérite une médaille, le candidat péquiste a toujours eu le chiffre, la citation ou la question qui lui permettait de faire mal paraître ses opposants. Charest a eu de bons points mais il a été incapable de faire passer son message. Charest devrait être celui qui a le plus perdu dans les sondages suite au débat. Boisclair a été ce que Charest fut en 2003.

21h50: Dumont à Charest: "Vous êtes plus populaire à Winnipeg qu'à Montmagny"… Ayoye ! Non, Charest n'aura pas su stopper la débâcle.

21h37: Le débat sur la question nationale est en train de virer au dialogue de sourd. Grosse surprise… Je me demande pourquoi Dumont n'a pas sorti le "joker" de l'accommodement raisonnable plus tôt, c'est son atout principal.

21h30: L'avenir politique du Québec. Charest doit finir fort s'il veut éviter l'hécatombe…

21h24: Vous savez à qui me fait penser Boisclair ? Au Charest de 2003 ! Une préparation sans faille, dans chaque débat, il est en mesure de trouver un point faible chez son adversaire pour ensuite marteler ce point sans relâche. L'équipe qui a préparé Boisclair pour ce débat mérite une médaille, le candidat péquiste a toujours le chiffre ou la citation qui lui permet de faire mal paraître ses opposants. Charest a de bons points mais il est tout simplement incapable de faire passer son message.

21h13: Boisclair est en feu: plus la soirée avance, plus on se rend compte que c'est lui qui maîtrise le mieux les dossiers. Il aligne chiffres et statistiques de manière naturelle sans jamais avoir besoin de ses notes. Tout le contraire de Charest qui a l'air confus quand vient le temps de présenter ses arguments, beaucoup de "bla bla" pour pas grand chose. Et comme si ce n'était pas assez, Charest se fait ramasser par Dumont avec une mystérieuse lettre. Boisclair se paie ensuite la tête de Dumont qui est incapable de fournir un chiffre sur la marge de manoeuvre économique du Québec. Voilà ce qui pourrait être le moment marquant du débat (avec la fameuse lettre de Dumont) ! Les spins doctors du PLQ doivent déjà s'arracher les cheveux de sur la tête pour expliquer la lettre de Dumont.

20h50: Boisclair est incisif: des questions claires et Dumont fait tout pour ne pas y répondre de manière tout aussi claire. Dumont manquait visiblement de préparation pour faire face à Boisclair sur les questions environnementales. Ce n'était pas bête de la part de Dumont de ramener l'histoire du Suroît, mais aucun point a été marqué de part et d'autre entre Dumont et Charest. Charest avait de bons points à opposer à Boisclair mais le coeur ne semble pas y être… Charest est mou et manque de vigueur. À vouloir éviter de paraitre trop arrogant, il a l'air sans vie. Le gagnant, Boisclair avec sa maîtrise parfaite du sujet.

20h30: Dumont a mis Charest dans sa petite poche d'en arrière. Beaucoup plus à l'aise et frondeur que l'actuel PM, Dumont a su parer "l'attaque du ticket modérateur". Charest n'a marqué aucun point contre Dumont. Boisclair a trouvé un excellent angle d'attaque avec l'assurance médicament. Pour la première fois de la soirée, Dumont est sur la défensive. Boisclair a été en mesure de trouver des déclarations de candidats adéquistes qui n'ont pas vraiment trouvé de réponses de la part de Dumont. Charest a aussi eu l'air faible contre Boisclair. Si Charest pense être capable de s'en sortir en blâmant le PQ qui n'est plus au pouvoir depuis 4 ans, il fait fausse route ! Le gagant: Boisclair.

20h12: Dumont absolument remarquable avec sa déclaration d'ouverture. Vivant, enjoué, souriant je dirais même passionné. Aucun regard sur ses notes, l'oeil perçant fixant la caméra et un message clair. Dumont a même osé aborder "ses chiffres"; une réussite sur toute la ligne. Bloisclair ? Fade Charest ? Nervosité palpable…

20h00: Ce soir, trois hommes entrent dans l'arène mais un seul sortira vainqueur. Ce soir, trois hommes font face à leur destin et décideront du sort d'une nation ! Un duel épique aux proportions planétaires car ce soir, il y aura un combat sur la colline ! (Il faut bien mettre un peu de "drama" quelque part !!!) Sérieusement, Charest devra expliquer les 4 dernières années, Boisclair embellir les 4 prochaines et Dumont justifier sa présence !

19h00: L'attente… N'oubliez pas, ce soir dès 20h je serai au poste pour commenter "live" le débat des chefs. Espérons que les 3 gladiateurs seront en mesure de me fournir du matériel intéressant !