Le premier essai écrit par Chantal Hébert fait figure de post-mortem de la fédération canadienne telle que connue avant le 23 janvier 2006, mais aussi d'étude brillante par rapport aux changements annonçant l'avenir politique du Canada avec le Québec. En effet, c'est le 23 janvier dernier en Alberta que les conservateurs de Stephen Harper ont commencé un règne singulier basé sur l'appui inattendu des Québécois, sans lesquels ce règne n'aurait jamais vu le jour.

Voyez comment Stephen Harper est en train de redéfinir les bases politiques du Canada.

Ma prochaine lecture: French Kiss — Le rendez-vous de Stephen Harper avec le Québec