Antagoniste


7 mars 2007

Le rendez-vous de Stephen Harper avec le Québec Canada En Vidéos Québec

Le premier essai écrit par Chantal Hébert fait figure de post-mortem de la fédération canadienne telle que connue avant le 23 janvier 2006, mais aussi d'étude brillante par rapport aux changements annonçant l'avenir politique du Canada avec le Québec. En effet, c'est le 23 janvier dernier en Alberta que les conservateurs de Stephen Harper ont commencé un règne singulier basé sur l'appui inattendu des Québécois, sans lesquels ce règne n'aurait jamais vu le jour.

Voyez comment Stephen Harper est en train de redéfinir les bases politiques du Canada.

Ma prochaine lecture: French Kiss — Le rendez-vous de Stephen Harper avec le Québec


7 mars 2007

Québec Soviétique Économie Élection 2007 Gauchistan Québec

Québec Soviétique

Sortez les violons, Amir Khadir nous fait la lecture de son petit livre rouge:

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Je me dois de rectifier quelques faits:

Québec Solidaire n’a pas compris que les états (et les provinces) se font compétition pour attirer des entreprises. En Europe, tu peux te permettre de taxer parce que tes voisins (tes compétiteurs) taxent déjà beaucoup. Mais quand ton voisin (États-Unis, Ontario…) ne taxe pas beaucoup, si tu augmentes le fardeau fiscal, tu deviens moins compétitif quand vient le temps d’attirer des investisseurs. C’est pourtant simple à comprendre…

Le mot de la fin à Joseph Facal:

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.


7 mars 2007

Histoire économique: les médecins Économie Élection 2007 En Chiffres Québec

Le Québec est la 2e province avec le plus médecins par 100 000 habitants (215). Seul la Nouvelle-Écosse devance le Québec à ce chapitre (218).

Médecins Qc

Omnipraticiens Qc

Spécialiste Qc

Selon les statistiques, 17% des Canadiens n'ont pas de médecin de famille contre 30% pour les Québécois.  Cette statistique à fait les choux gras de certains partis politiques lors de la campagne électorale.

Pourtant, cette disparité n'est pas due à un nombre moins grand de médecins sur le territoire québécois.

Comparé au Canada, si une plus grande proportion de Québécois n'a pas de médecins de famille malgré une plus grande quantité d'omnipraticiens, c'est peut-être que pour des raisons culturelles. Peut-être qu'un grand nombre de québécois ne juge pas utile d'avoir un médecin de famille.  C'est mon cas…

Source:
ICIS
Nombre, répartition et migration des médecins canadiens


7 mars 2007

Cachez cette réalité que je ne serais voir Élection 2007 Québec

PartitionEn 1983, le gouvernement du Québec reconnaît officiellement que "les peuples aborigènes du Québec sont des nations distinctes qui ont droit à leur culture, à leur langue, à leurs coutumes et traditions ainsi que le droit d'orienter elles-mêmes le développement de cette identité propre." Cette reconnaissance s'étend aujourd'hui à 11 nations.

Voici ce que Bernard Landry disait de la reconnaissance du Québec comme nation l'automne dernier:

La Presse
Une nation? Yes Sir!
Forum, vendredi 27 octobre 2006, p. A21

Évidemment, dès que cette reconnaissance sera réalisée, il faut que vous sachiez, en toute honnêteté, que vous serez par la suite confronté à la question suivante: pourquoi la nation québécoise devrait-elle se satisfaire du statut de province d'une autre nation et renoncer à l'égalité avec votre nation et toutes les autres? Encore et toujours une question de vérité et de cohérence.

Dans un Québec souverain, pourquoi les nations autochtones renonceraient "à l'égalité avec notre nation et toutes les autres" ?

Si la reconnaissance de la nation québécoise était un pas en avant vers la souveraineté, pourquoi il n'en serait pas de même pour les nations autochtones ?

N'en déplaisent à plusieurs, au lendemain d'un référendum gagnant la question de la partition va se poser. Tout comme se posera la reconnaissance de la nation anglophone.

Boisclair affirme qu'en vertu du droit constitutionnel canadien l'intégrité du territoire québécois ne peut être touchée d'aucune façon, sans le consentement de l'Assemblée nationale du Québec. Corrigez-moi si je me trompe, mais dans un Québec souverain, le droit constitutionnel canadien ne s'appliquera plus…

Ghislain Picard, chef de l’Assemblée des Premières nations, au sujet de la partition du Québec:

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Cliquez ici pour lire la suite »


7 mars 2007

Digne de Machiavel Élection 2007 Québec

MachiavelLa semaine dernière, Jean Charest a remis en doute les convictions fédéralistes de Mario Dumont en sous-entendant que le chef adéquiste était un souverainiste refusant de sortir du placard.

Ma première réaction en fut une d'incompréhension: discréditer Dumont en le traitant de souverainiste c'était puérile pour ne pas dire pathétique… Mais d'un autre côté Charest n'est pas imbécile, c'est un politicien expérimenté entouré d'une équipe de vétérans. Alors pourquoi ?

Et si…

Depuis quelques temps, il parait évident que les "nationalistes mous" migrent du PQ vers l'ADQ. Ce que Charest pourrait chercher à faire en traitant Dumont de crypto-séparatiste, c'est d'encourager cette migration du vote péquiste vers l'ADQ. Charest n'est pas fou, il sait que les "nationalistes mous" ne voteront jamais PLQ, alors aussi bien tenter de les diviser !

Diviser pour mieux régner, une stratégie digne de Machiavel !