Michel Kelly-Gagnon brillant de lucidité:

Bref, il ne faut pas sacrifier les entreprises du futur pour sauver les entreprises du passé.