Le Soleil
Le Soleil

Bilan électoral pour la semaine 25 février-4 mars:

Parti Libéral du Québec:
Un échec sur toute la ligne… Cette semaine Charest a été victime d'une crise de référendite aiguë. Ce sont donc succédées les déclarations insipides: si le PQ est élu, plus de transfert du fédéral, si la santé va mal c'est à cause du référendum de 95 et pour couronner le tout, Mario Dumont serait un séparatiste. Bref, tout au long de la semaine, Charest c'est livré à un exercice de contorsion en se mettant constamment les pieds dans la bouche. Au lieu d'attaquer et de parler de son programme, il a été obligé de défendre des déclarations qui ne l'étaient pas. La seule bonne "clip" libérale de la semaine fut l'oeuvre de Philippe Couillard:

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Score: -2

Parti Québécois:
Un parti en perdition, le lancement de leur plateforme devait leur servir de tremplin mais la campagne refuse tout simplement de décoller. Les sondages défavorables s'accumulent (on parle de défaite historique) et le PQ semble incapable changer la dynamique. On dirait que Boisclair vit dans une bulle et qu'il ne réalise pas que cette élection est en train de lui échapper. Faire campagne en disant qu'on est pour la santé et l'éducation c'est comme faire campagne en disant qu'on aime le gâteau au chocolat. Il ne se trouvera pas grand monde pour vous contredire, mais ce genre de banalité ne va pas mobiliser la population. Le seul bon moment de la semaine: quand l'imbécile de Louis Champagne a vomi ses propos homophobes. Cet épisode a pu créer une vague de sympathie pour le chef péquiste, mais je doute que ça change l'allure de la campagne.
Score: -2

Action Démocratique du Québec:
Ils n'ont pas peut-être beaucoup de moyens mais ils sont diablement efficaces. Les seuls assez brillants pour faire campagne selon la "tactique Harper", les sondages indiquent que l'ADQ est en train de créer un momentum qui sera difficile à stopper. Des promesses simples, comme le retour du bulletin chiffré, facile à comprendre de la population et qui se livre dans une clip de 30 secondes. L'ADQ c'est débarrassé de son statu de tiers parti et c'est pour cette raison que le PQ et le PLQ dirigent maintenant leurs attaques contre Dumont. Reste à savoir comment l'ADQ va réagir en étant sous les feux de la rampe. Si on se fit à l'excellente performance de Dumont lors de son passage à Maisonneuve en Direct (tribune téléphonique), le chef adéquiste devrait être en mesure de poursuivre sur sa lancée:

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Score: +1

Après 2 semaines de campagne:
PLQ Jean Charest: -3
PQ André Boisclair: -2
ADQ Dumont: +2