Antagoniste


3 mars 2007

Bauer-Bashing États-Unis Terrorisme

Jack Bauer

La dernière mode chez la "go-gauche" ? Le Bauer-Bashing ! Selon la théorie en vogue, 24 serait une émission visant à convaincre le peuple américain que des mesures extrêmes doivent être prises pour lutter contre le terrorisme; une grosse entreprise de lavage de cerveau commandité par la Maison-Blanche. Pour affirmer pareille chose, on ne doit pas avoir vu la série…

Saison 1: Des américains aident des criminels serbes à assassiner un candidat présidentiel.

Saison 2: Les magnas de l'industrie pétrolière américaine et la NSA aident des terroristes à introduire une arme nucléaire aux USA pour justifier une invasion du Moyen-Orient.

Saison 3: Un ex-agent secret britannique organise une attaque bactériologique aux USA.

Saison 4: Une compagnie faisant affaire avec le pentagone décide de protéger un terroriste.

Saison 5: Le gouvernement américain vend des armes de destruction massive à un groupe terroristes du Caucase dans le but de justifier une invasion militaire de cette région.

Saison 6: Envers et contre tous Jack, prouve l'innocence d'un présumé terroriste que le gouvernement voulait abattre à tout prix.

Si la série 24 essaye de faire passer un message, c'est bien celui qu'on ne peut pas faire confiance au gouvernement américain !


3 mars 2007

La nationalisation de la haine Coup de gueule En Vidéos États-Unis Iran Israël Moyen-Orient

Extraits d'émissions diffusées sur la télé d'état iranienne.

—————

Dire que ce sont les médias américains qui sont accusés de faire de la propagande…

Je vous rapelle que ce pays travaille pour avoir l'arme nucléaire…


3 mars 2007

Déplacement de pions En Images International

Russie

An unusually large and unruly protest against the government of President Vladimir V. Putin ended here Saturday in clashes with the police and the arrest of opposition leaders. Rally organizers and the police said more than 100 people were arrested after a midafternoon scuffle between marchers and riot police on the main street, Nevsky Prospekt, in the heart of the city’s tourist district. St. Petersburg, Russia’s second-largest city, is Mr. Putin’s hometown. Two leaders of what is left of Russia’s liberal opposition, Garry Kasparov, the former chess grandmaster, and Mikhail A. Kasyanov, a former prime minister, spoke to the crowd. Then the protesters, accompanied by Mr. Kasparov, marched most of the length of the street, pushing through three police cordons as sirens wailed and Interior Ministry riot police scrambled to block their path.